Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le chat sur la colline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1438
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Le chat sur la colline   Mer 28 Sep 2016 - 15:20

J'avais déjà posté ce texte dans la session exercice (et sur un autre site), mais j'aimerais bien avoir un peu plus d'avis... Désolé...

Le chat sur la colline

Il y avait beaucoup de chats au village. Il y en avait beaucoup, mais il y avait aussi Le chat.
Le chat sur la colline.
Il n'était à personne et personne n'en voulait.
Il était banal. Gris, le poil terne, un museau tout rose...
C'était le chat sur la colline.

"Sur la colline" était sa particule, pareille à celle d'un noble telle que "Jean de la Roche-qui-Brille". Et bien lui, c'était "Sur la colline". Personne ne l'avait nommé ainsi mais c'était ainsi qu'il se nommait. Le chat sur la colline.

Le vieux matou passait ses journées à dormir sur une caisse. Une vieille caisse. Une caisse en bois.
Il lui ressemblait beaucoup, à la caisse.
Quand le soleil était au zénith, il se dirigeait paresseusement chez le poissonnier. Ce dernier lui jetait des têtes de sardines et le chat sur la colline repartait ca-hin ca-ha.

On ne dit pas le chat sur la colline comme on dirait le chat EST sur la colline. "Sur la colline" est la particularité du chat sur la colline, pas l'endroit où il se trouve.
D'ailleurs, il n'y a pas de colline au village et le chat est sur sa caisse.
On aurait tout aussi bien pu l'appeler le chat sur la caisse.


_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le chat sur la colline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fille, le chat et l'oiseau...
» hymne du chat- foin
» l'oeuf chat
» dessin de chat
» un amour de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: textes contemporains/polars-
Sauter vers: