Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Adèle et la vraie vie... Chronique 1.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Adèle et la vraie vie... Chronique 1.   Lun 3 Oct 2016 - 16:04

Voici les Chroniques d'Adèle et la vraie vie. Ces textes ne raconterons pas vraiment une histoire, mais quelques désillusion que nous rencontrons, nous, amis à plumes.
P-S : Adèle est mon prénom... Smile

J'ai toujours cru que le destin, qui guide forcément mes pas, me ferait passer par toutes sortes de scènes héroïques, des combats contre des monstres tous plus hideux les uns que les autres, des rencontres romantiques avec mon âme-sœur, la découverte de pouvoirs mystérieux et, même, qu'un jour, je sauve le Monde d'un ennemi redoutable au prix de souffrances incroyables !

Mais...

J'habite une maison dans un trou perdu ou seules les fourmis me regardent en se disant :
"Ouoh ! Qu'elle est grande et forte !".

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.


Dernière édition par Djevelen le Jeu 3 Nov 2016 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Adèle et la vraie vie... Chronique 1.   Lun 10 Oct 2016 - 14:43

Chroniques 2 :

Je pense que la lecture est une respiration. Que notre âme la dévore autant que l'oxygène.

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Adèle et la vraie vie... Chronique 1.   Jeu 3 Nov 2016 - 22:37

3 :

Seul dans le noir ce sont nos pensées qui défilent et nous illuminent. Qui nous protègent face au danger. Elle fassonnent un monde dans lequel notre esprit s'évadera sans craindre l'au-delà. Sans craindre ce qui l'entoure vraiment. Ce qu'il ne voit pas.

Enfin, c'est ce que j'ai toujours cru...

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Adèle et la vraie vie... Chronique 1.   Sam 19 Nov 2016 - 20:03

4 : J'ai du mal à imaginer que le moi qui se trouve dans ma tête, mon conscient inconscient et subconscient, existe dans la tête de chacun des êtres humains. Ainsi, il m'est extrêmement difficile d'imaginer qu'un homme vivant à l'autre bout de la Terre puisse vivre sa vie en parallèle de la mienne.
J'ai donc l'impression que quelque chose m'a enfermé dans un jeu où tous les gens autour de moi ne sont là que pour me tromper.

Il y a des gens qui croient en la théorie qui dit que toutes les âmes ont déjà vécues plusieurs vies.
Moi, je n'y crois pas parce que nous sommes bien plus nombreux sur Terre et que c'est donc impossible, mais ce que je trouve bizarre, c'est pourquoi suis-je née telle année, tel jour, dans telle famille.
Je pense donc croire au destin.

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adèle et la vraie vie... Chronique 1.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adèle et la vraie vie... Chronique 1.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» [chronique] Sutures de David Small
» [chronique] The Mystery Play de Grant Morrison et John.J.Muth
» [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr
» [chronique] Hellboy - Presentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: textes contemporains/polars-
Sauter vers: