Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si je comprenais pourquoi je vis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Ven 2 Déc 2016 - 20:50

T'inquiète poulette, j'ai une excuse en béton ! Je sais exactement pourquoi son père est là ! Je pèse dans le game, pas vrai ?! Hé hé ! Merci, ça me fait plaisir tout ça, mais surtout, ne te sens pas obligé de dire du bien après en après dit du mal !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 746
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Ven 2 Déc 2016 - 21:02

J'en ai pas dit du mal du tout, au contraire! Malgré le côté un peu "cliché" et encore ça pourrait être pire, c'était bien quand même, ce qui m'a d'ailleurs surprise Wink

Mais t'inquiètes, je n'hésiterai pas à t'insulter quand il y aura nécessité  devil2

_________________
Parce que la rentrée c'est bien des fois, je vous convie à jouer à cet RP de rentrée!  study  canap houra cheers (ah la la, qu'est-ce qu'on s'amuse sur ce forum!)
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Ven 2 Déc 2016 - 21:14

Hé hé !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Lun 16 Jan 2017 - 13:19

Si tu veux, Salut, j'ai finis le septième chapitre et mis le début du huitième ! reflechie

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Grande Vété
avatar

Féminin Nombre de messages : 734
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mar 17 Jan 2017 - 13:09

Huitième chapitre affraid

J'avais commencé à lire et j'en suis au chapitre 2 tout juste (encore un peu tôt pour mes impressions, à part que je trouve ton personnage criant de vérité, je m'y retrouve tout à fait à vrais dire, une vraie sauvage. à plus tard Wink )

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mer 18 Jan 2017 - 7:10

Merci beaucoup pour ton petit passage qui me fait très plaisir ! À plus tard, dine !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 746
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Jeu 19 Jan 2017 - 18:35

Holà, holà!

J'ai lu le sept, je préfère lire ton extrait du huit quand il y en aura un peu plus, ça me permettra de m'en faire une meilleure idée Wink

Citation :
Lentement, mon regard dériva jusqu'à Makiko, postée aux côtés de mon père. C'est alors que je remarquais avec dégoût le petit sourire en coin qu'elle arborait.
Non... Pas elle, non... Toute cette soirée n'avait été qu'une supercherie ? Non, non, impossible... Et ce matin, dans le magasin, s'était-il vraiment passé ce que j'avais cru comprendre ? Impossible... 
C'est peut-être un peu rapide pour qu'elle comprenne déjà et qu'elle aille jusqu'à remettre en cause leur rencontre.
Surtout si c'est en effet une trahison de Makiko. Car si en fait elle n'a rien à voir là dedans ça passe parce que Ayara est du genre à psychoter et à se méfier de tout le monde Smile

Citation :
« Bien… Allons-y… »
Qou-oi? Pourquoi elle fait ça?!!!

Citation :
et sortie dans la rue
* sortis

Wouah, Djevelen! Tout le passage avec son père dans la cage d'escalier, qu'est-ce que c'est bien écrit!! C'est comme si l'afflux de mots nous montait à la tête et nous étourdissait un peu comme Ayara se sent assommée!
Je ne peux pas te dire que j'ai adoré car ça met sacrément mal à l'aise et on ne peut s'empêcher de se voir à la place d'Ayara. Du coup j'ai pas adoré, j'ai souffert, mais c'est cool de souffrir par un intermédiaire de papier génial  
Tu as bien réussi à rendre la cruauté et la bassesse du père, je trouve que ce n'est pas facile. Moi quand j'essaie de faire parler des personnages méchants, je me censure toujours parce que je suis gênée par ce qu'ils disent  Embarassed (enfin je sais pas c'est bizarre xD)

Je m'attendais assez à ce que Agdahar débarque et mette un pain au papa, parce qu'ils crient et que ça m'étonne qu'ils ne les entendent pas là-haut.

Dis-moi, le passage où Ayara développe ces sentiments et aussi la description de son père, avec sa transformation (très bien rendue d'ailleurs) tu l'as bossé ou c'est sorti comme ça?

_________________
Parce que la rentrée c'est bien des fois, je vous convie à jouer à cet RP de rentrée!  study  canap houra cheers (ah la la, qu'est-ce qu'on s'amuse sur ce forum!)
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Ven 20 Jan 2017 - 22:57

Merci beaucoup salut de revenir commenter après cette pause !!! Ça me touche beaucoup ce que tu m'écris ! Merci pour tes conseils et tes compliments, tu es vraiment géniale !

En fait, cela faisait plusieurs semaines que j'avais la flemme de reprendre, mais je me suis un jour assise devant mon ordinateur, et j'ai relu tout ce que j'avais fait. Alors, l'envie est revenue et j'ai écrit tout ça d'une traite.

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Abigail AJL
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Féminin Nombre de messages : 50
Loisirs : Lire, Dessiner, Aquariophilie, animé japonais (Miyazaki surtout)
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mer 1 Fév 2017 - 17:26

Salut salut,

J'ai attendu d'avoir un peu de matière avant de mettre un commentaire Smile

Tout d'abord, j'ai dévoré les 4 premiers chapitres.

Le prologue m'a beaucoup plu et je me suis tout de suite sentie attrapée par cet univers sombre et déprimant qu'Ayara nous dépeint.

Malgré quelques fautes de ci de là, j'aime cet état d'esprit tortueux qu'a Ayara. On l'imagine rapidement, son caractère, ses attitudes...sauvage, associable, méfiante, cinglante...
J'adore le personnage pour l'instant!

Une phrase m'a laissé perplexe, je n'ai pas tout compris  scratch
Citation:
 

Citation:
 
Cette phrase nous fait vraiment ressentir toute la méfiance qu'a Ayara pour le Monde, l'humanité. Comme si tout devait toujours tendre vers un but. Comme si un geste sans arrière pensée ne pouvait pas exister. Je la trouve bien placé et bien écrite. génial

Citation:
 
Là encore, bien joué. On sent la lassitude et le manque d'intérêt qu'elle porte aux croyances et au monde dans lequel elle vit.

Citation:
 
JE L'AIIIIIIME!!!!! shiny
Rien que pour le choix du pull, je peux dire qu'elle ira loin cette petite 1er
Quand on a Totoro, la vie n'est pas toute noire toute moche fond

Citation:
 
Cette fin est particulièrement bien exécutée je trouve. Chaque virgule augmente la pesanteur, la souffrance dont se souvient Ayara. On sent une espèce de gravité nous envelopper, de noirceur...
Bravo.

J'ai vu qu'il y avait encore beaucoup de chapitres à lire! affraid

En tout cas, je trouve ton approche de la vie et de la mort très intéressante et bien menée pour l'instant. L'état d'esprit torturé d'Ayara, son mépris pour la vie, l'humanité...son besoin de raison à pourquoi ci et pourquoi ça, sa souffrance psychique...

J'adhère et j'adore!

A plus tard pour un nouveaux commentaires! (après ce pavé hum hum je m'en excuse d'ailleurs Mr Green )

_________________
« Vous vous moquez : la tranquillité en amour est un calme désagréable ;
un bonheur tout uni nous devient ennuyeux ;
il faut du haut et du bas dans la vie ;
et les difficultés qui se mêlent aux choses réveillent les ardeurs,
augmentent les plaisirs.
»

Molière. Les Fourberies de Scapin, Act III., Sc. I.
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mer 1 Fév 2017 - 20:03

WAHOUUUU !!! Je t'adore !!! D'abord, je préfère les pavés (même si les petits commentaires font toujours plaisirs) ! Je te remercie parce que ce récit me tient énormément à cœur et rien ne me fait plus plaisir que des avis positifs... C'est normal en même temps jap

LE PULL TOTORO !!!! Je dois t'avouer que je me suis LARGEMENT inspiré de mon style vestimentaire, alors je prends tes compliments encore mieux Wink :dje:

Merci pour tous tes gentils conseils et j'espère que tu dévoreras aussi les autres chapitres !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Abigail AJL
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Féminin Nombre de messages : 50
Loisirs : Lire, Dessiner, Aquariophilie, animé japonais (Miyazaki surtout)
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Jeu 2 Fév 2017 - 21:48

Alors tu ira loin avec un style comme ça haha Mr Green

J'ai lu jusqu'au chapitre 7

Plutôt bien, bonne suite. On voit Ayara s'éveiller au monde, s'ouvrir un peu tout en gardant sa méfiance.
Citation:
 
Totoro et une telle référence... j'adore cheers

Citation:
 
Blizzard yes
J'imagine que c'est personnel, qu'elle reflète aussi une part de toi, comme chacune de nos histoires.

Citation:
 
Ayara reste fidèle à elle même tout en découvrant la part de lumière du monde qui l'entoure. La vie vaut peut-être la peine d'être survécu finalement Wink J'aime ces réparties cinglantes que tu lui attribue. Ca renforce son caractère et la part sombre de son être. Malgré la torture qu'elle ressent, elle s'ouvre à la lumière.
J'aime bien cet aspect d'évolution d'Ayara, j'espère qu'elle gardera encore cette part de noirceur et de mépris du monde Wink
Tu nous laisse dans le suspens à la fin du chapitre 6, si je n'étais pas aussi fatiguée je dévorerais la suite!! Smile

_________________
« Vous vous moquez : la tranquillité en amour est un calme désagréable ;
un bonheur tout uni nous devient ennuyeux ;
il faut du haut et du bas dans la vie ;
et les difficultés qui se mêlent aux choses réveillent les ardeurs,
augmentent les plaisirs.
»

Molière. Les Fourberies de Scapin, Act III., Sc. I.
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Ven 3 Fév 2017 - 10:07

J'imagine que c'est personnel, qu'elle reflète aussi une part de toi, comme chacune de nos histoires.

En fait, Ayara est un peu la part sombre qui sommeille en moi ! Je veux dire que, moi aussi, le fait que ma vie n'ait aucun but me turlupine. Je n'en suis pas à son point, mais tout ce que j'écris sont des questions personnelles. C'est aussi pour ça que je la bourre de ressemblance avec moi !

En tout cas, encore un immense merci à toi, c'est vraiment sympa de me commenter !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mar 7 Fév 2017 - 13:55

Salut ! Smile
C'est le premier commentaire que je fais, donc je vais essayer de ne rien oublier Razz

Alors déjà, j'avoue que je n'ai pas lu les remarques des autres :( Mais comme je n'étais pas encore là quand tu a posté les premiers chapitres, contrairement aux autres, je ne suis pas sûre d'apporter quelque chose en plus par rapport à eux ^^

En fait à la base je cherchais une petite histoire assez courte pour pouvoir la lire vite, mais bon, à la lecture de ton prologue, tu m'as beaucoup intriguée Very Happy Il m'a absolument donné envie de découvrir ton personnage, donc il a fait le job Wink

Pour la suite, j'ai cru que l'aspect un peu "noir" de l'âme d'Ayara me ferait lever les yeux au ciel, mais non ( à part une ou deux petites exceptions, mais disons que c'est parce que j'ai tendance à être trop sévère avec ce genre de personnages en général :/ donc pas contre elle quoi )
(Je reviens juste pendant que j'y pense sur la douleur au ventre quand elle pense à Hage, dans le premier chapitre, j'avoue ne pas avoir bien compris...? Ou alors j'ai lu trop vite et j'ai manqué quelque chose ?)

Ensuite, j'ai eu un peu de mal à comprendre les actes d'Ayara. J'avais envie de la secouer du genre "Mais pourquoi tu fais çaaaaaaaa ????" mais en même temps, ça m'a rappelé un peu quand on fait parfois n'importe quoi quand on est plus jeune et qu'après coup on se dit "Non mais j'étais frappée c'est pas possible". Ce qui m'a amené à avoir plus de compassion pour elle. J'arrive presque à ressentir son mal être, et je comprends un peu pourquoi elle est comme ça, surtout en sachant le gros bazar dans son passé. J'ai vraiment envie qu'elle évolue, qu'elle s'ouvre, juste pour la voir arrêter de souffrir. Paradoxalement, je trouverai presque que la transition où elle se remet un peu à être plus joyeuse est rapide, mais il y a une ellipse je crois....? Enfin c'est le passage entre lequel il y a la soirée, et celui où elle sort au restaurant (au passage j'ai bien kiffé ce moment ^^), mais après le resto je trouve l'enchaînement mieux respecté.

Pour les relations entre Ayara et les autres personnages, je n'ai absolument pas de problèmes (sauf peut-être parfois avec Hage, mais je le comprends pas du tout donc ça me stresse o_o) Pour les autres interactions, je trouve Ayara fidèle à elle-même (dans ses relations proches j'entends, vu qu'elle fait un peu n'importe quoi avec les gens dit populaires qu'il y a aux fêtes ^^ (d'ailleurs je comprends pas pourquoi elle fait ça, après c'est à cause de mon ressenti personnel, en cas de mal être, j'ai plutôt tendance à fuir le jugement des autres, mais comme il s'agit de quelque chose de très personnel, j'admet sans problèmes que les autres peuvent réagir très différemment)). J'aime beaucoup les interactions qu'elle a avec Agdahar (par contre je suis moins fan du nom, j'ai trop de mal à le prononcer dans ma tête ._. Il a une signification particulière ?), moins avec Hage (il est trop louche pour moi décidément o_o (mais aussi je n'arrive tout simplement pas à comprendre pourquoi elle se comporte comme ça avec lui en fait, surtout vers la fin))

Ah aussi, parfois j'ai eu un peu de mal à comprendre pourquoi d'un coup certains personnages réagissaient d'une telle façon (la colère de Hage quand il l'a "sauve" de la soirée, bien qu'elle fut justifié après, mais sur le coup j'ai été surprise). J'ai l'impression qu'il n'y a pas assez d'indices juste avant une réaction, donc je suis parfois surprise et ça me fait un peu sortir de l'histoire :/ (c'était aussi arrivé à un moment, à la rencontre entre Makiko et Ayara, quand cette dernière a accepté de payer pour elle, Makiko avait agit bizarrement j'ai trouvé, mais peut-être que ça fait écho avec la suite, notamment avec l'arrivée du père)

Sinon, j'aime beaucoup le fait que tu découpes tes chapitres en très petites parties, c'est ce qui m'a vraiment aidé à ne pas décrocher, car à chaque fois que j'avais un peu de temps libre, je pouvais lire plusieurs passages et j'avais vraiment l'impression d'avancer dans l'histoire. Je trouve le style assez léger, et ça aussi ça a contribué à mon accrochage à ton histoire, car ça permet de pouvoir lire sans avoir à trop se concentrer (j'ai du mal à exprimer pourquoi le préfère ce genre d'écriture, mais en fait ça m'aide à lire assez vite pour pouvoir enchaîner les événements de l'histoire et ne pas m'ennuyer.... bref je sais pas si tu vois mais j'aime cette façon d'écrire xD)
Maintenant, j'attends de voir où tu nous emmènes avec cette histoire, car je suis curieuse de voir comment tu vas faire évoluer Ayara

Bon, je pensais que j'étais partie pour laisser un commentaire pas trop long mais je me suis un peu laissé emporter....
Tout ça pour dire que je donne peut-être l'impression de donner pas mal de points négatifs, mais en fait c'est juste moi qui ait pris l'habitude de relever tout ce qui ne va pas pour moi (et tu peux voir que sur 8 chapitres, y a très peu de choses qui m'ont fait tilter). Car au final, c'est réellement une impression très positive que tu m'as laissé et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite Very Happy

Désolée pour cet avis un peu long et décousu, mais bravo à toi pour avoir écrit jusque là, et j'espère que tu continueras cette histoire Wink

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mar 7 Fév 2017 - 15:58

Alors déjà, j'avoue que je n'ai pas lu les remarques des autres :( Mais comme je n'étais pas encore là quand tu a posté les premiers chapitres, contrairement aux autres, je ne suis pas sûre d'apporter quelque chose en plus par rapport à eux ^^
Tu te trompes jeune enfant !!! Tous les commentaires sont importants. ABSOLUMENT TOUS !!!! yes

Il m'a absolument donné envie de découvrir ton personnage, donc il a fait le job.
Oh... Merci !!! shiny

Je reviens juste pendant que j'y pense sur la douleur au ventre quand elle pense à Hage, dans le premier chapitre, j'avoue ne pas avoir bien compris...? Ou alors j'ai lu trop vite et j'ai manqué quelque chose ?
C'est une erreur de ma part... En fait, c'est un élément de l'histoire que j'ai changé sur word, mais pas ici, donc c'est un peu bizarre.

(au passage j'ai bien kiffé ce moment ^^)
(Moi aussi ^^)

(sauf peut-être parfois avec Hage, mais je le comprends pas du tout donc ça me stresse o_o)
T'inquiètes, c'est parfaitement normal Razz

(par contre je suis moins fan du nom, j'ai trop de mal à le prononcer dans ma tête ._. Il a une signification particulière ?)
Non, c'est juste moi qui ai un problème dans ma p'tite tête ! xD neil

bref je sais pas si tu vois mais j'aime cette façon d'écrire xD)
Non, mais merci quand même xD !

Merci beaucoup de ton commentaire, il me fait très plaisir ! En plus, je suis la première que tu commentes !!! happyO  VAGUE DE JALOUSIE DANS LE FORUM !!! lovyou sadiq
Que ton commentaire soit long ou court, peu m'importe (même si je préfère les longs, donc...) !

A bientôt !  Hi



P-S :

MENTALIUS !!!! AUX PIEDS !!!!! MÊME RIN A COMMENTE AVANT TOI, NOM DE DIEU !!!

pascontent Capitaine Hadok catwoman

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Bucket
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mar 7 Fév 2017 - 18:48

Djevelen,

J'ai lu la partie 1 du premier chapitre.
Quelques remarques (et non conseils) sur la forme.
C'est une question de gout et de couleur, moi j'aime (lire et écrire) le style le plus léger et concis possible.


"J'observais machinalement le lent processus des voitures qui passaient sous ma fenêtre en jouant négligemment avec mon stylo bille."

Pour moi il y a adverbe de trop dans cette phrase.


"Comme d'habitude, j'essayais de faire abstraction de cette agitation constante pour tenter d'entrevoir, bien au-delà, le silence impérial de la vie."

J'éviterai l'emploi des doubles verbes pour alléger la phrase. Par exemple : " je faisais abstraction..."  Sauf que le verbe faire est très moche. Enfin tu vois l'idée...

Après c'est des question de style et de gouts. Moi j'aime les phrases courtes sans subordonnées mais certains vont trouver ça trop simpliste...
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 854
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans pulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mar 7 Fév 2017 - 19:23

Hi  Désolé pour le retard, j'ai été invité au bar jeux vidéos. *tousse* Après des jours, des semaines, des mois voir des années. Me voici enfin happyO
En étant désormais sur ordi, je remarque que les parties sont beaucoup plus courtes que sur téléphone. Bref >.<

Chapitre 6 Partie 1,2 et 3 !:
 
On parle de 90 euros que tu redonneras grâce à un chantage :/. Tu oses salir le beau geste de notre noble héroine !!!  pascontent Tu mérites d'aller en enfer. 

Citation :
Pourquoi ne pas essayer de m’amuser comme les gens normaux ce soir ? Juste un soir ? Juste pour voir ?
N'y va surtout pas !!!!! C'est le mal là-bas. Elle va te rendre aussi dépressif qu'au début. Tous les efforts de notre M'sieur Pompadour/Ami Imaginaire/On connait pas son statut pour le moment vont partir en fumée comme le budget d'un fan de manga à la japan expo !

Citation :
D’ailleurs, comment avait-elle pu deviner ce qui me tracassait tant ? Enfin bref, j’avais dit oui.
*FACE PALM* Oh bordel, elle a dit oui ! Comment a-t-elle osé ? Même elle se rend compte qu'il y a quelque chose et pourtant elle y va. Héroine commençant par un "a" ne devient pas cruche comme je sais plus quelle fille de je ne sais plus oeuvre  mais dont je retrouverais le nom qu'en plein milieu de la nuit avant de l'oublier à nouveau, je t'en supplie TT_TT. Fais le pour Monsieur Pompadour

Citation :
je laissais mes mains voler à travers la fumée
Elle est entrain de se transformer en chaman pour invoquer les esprits :o. Elle va les envoyer chez Makiko pour retrouver son fric.

Après le très beau passage où tu décris l'eau, essaie de mettre de mettre une petite phrase de transition au début du passage où elle se change, on commencera ainsi moins sauvagement le début du paragraphe.

Citation :
 Garder l’argent et se jouer de moi !
C'est exactement ça !

Citation :
Cela devait être une faculté asiatique !
Le fameux troisième oeil u_u.

Je suis entrain de regarder l'heure et je me demande comment je vais réussir à commenter tout en arrivant à ma soirée jeu de société à l'heure >.<[/spoiler]

Chapitre 6 Partie 4,5, 6 et 7!:
 

N'ayant malheureusement pas le temps pour commenter le 7, le 8 et le 9 partie 1, tu dois te contenter que du chapitre 6  pleurO. Désolé, je m'en veux ! Concernant ce chapitre, on sent que quelque chose cloche avec Makiko. Elle est une sorte de serpent d'Adam et Eve qui veut faire plonger Ayara avec la tentation et le fruit défendu (ici, la bière). De plus, elle emmène (du moins, on le pense et ça sera confirmé plus tard) qu'elle emmène la source des malheurs de l'héroine, autrement dit son père.

L'avis du chapitre 7 arrivera après 23 heures ou demain après-midi, tout dépendra de mon état de fatigue. Je te dis à plus.

Signé, La grenouille ninja

_________________

Heroes never dies 
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mar 7 Fév 2017 - 19:57

Charlie Bucket, merci d'être passé par ici !

Maintenant, on s'attaque au gros morceau, j'ai nommé :

MENTALIUS !



Tout d'abord, comme je te l'ai déjà dit, merci beaucoup !!! lovyou
Ensuite, j'ai ri à toutes tes phrases !!! J'adore ton délire avec Makiko, le troisième oeil et tout ça... Comme je n'arrêtais pas de rire, ma mère est venue voir si ça allait parce que j'étais tout de même seule dans la pièce !! xD J'ai dû tout lui expliquer !

Pour ce qui est de la suite, j'attends avec impatience ! Et sinon, tu aimes ? Razz

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 854
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans pulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mer 8 Fév 2017 - 8:51

Bon ! Me voici pour le chapitre 7 et 8. J'ai pas eu le courage de le faire hier soir donc je me suis levée spécialement tôt pour le faire (tout en me rendormant un peu XD)

Chapitre 7 Partie 1, 2 et 3:
 

Chapitre 8 Partie 1 et 2:
 

_________________

Heroes never dies 
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1444
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mer 8 Fév 2017 - 14:48

Pour moi, le simple fait qu'elle aille avec lui montre que Makiko a "gagné" :/. Là, Ayara est une victime qui retourne auprès de son ravisseur. Elle ne se bat même pas ce qui est dommage. De plus, M'sieur Soupe étant là (et étant gentil, du moins je l'espère pascontent ) l'aurait aidé ! Bien que j'ai quelques soupçons à son égard concernant sa réaction (j'ai cette révélation en écrivant ce chapitre). S'il avait vu le sourire de Makiko, il aurait aidé Ayara. S'il avait réagit, il aurait interdit à l'héroine d'aller avec le père. Il aurait même enguelé Makiko tant pis s'il perd son amitié avec elle. Mais s'il avait toutes ses choses, on aurait jamais eu cette fin de chapitre 7 merveilleusement bien écrit.

Monsieur soupe ne sait pas que son père est un immonde bonhomme. C'est pour ça que, même si il avait vu le sourire de Makiko, il n'aurait pas compris.


Merci beaucoup pour ce commentaire qui me fait HYPRA MEGA SUPER PLAISIR !!!!

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 854
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans pulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   Mer 8 Fév 2017 - 20:25

Citation :
Monsieur soupe ne sait pas que son père est un immonde bonhomme. C'est pour ça que, même si il avait vu le sourire de Makiko, il n'aurait pas compris.
C'est pour ça que j'ai mis "SI"

_________________

Heroes never dies 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si je comprenais pourquoi je vis ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si je comprenais pourquoi je vis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les hommes reviennent ils ?
» Quel personnage de dessin animé aimeriez vous etre et pourquoi?
» De l'amour à la haine,pourquoi?
» Pourquoi les hommes noirs préfèrent t'ils les femmes a la peau claire ?........
» POURQUOI LES CONGOLAISES SONT COMME CA?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: