Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:06

alors voila il s'agit de ma nouvelle , je l'ais écrit en trois jours alors soyez indulgent, non je rigole n’hésitez pas à marqué tout ce qui ne vas pas autrement je risque de ne rien apprendre.et puis je suis principalement là pour ça.
aller c'est partie je me lance.


Dernière édition par Vran le Ven 23 Déc 2016 - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:07

Page 1

Le MAUDIT.

Chapitre 1 :

Il ne faisait pas encore nuit, et le temps semblait clément. Comme si il cherchait à apaisé une âme.
Malgré le calme et le froid, quatre hommes gisait là.
Le cinquième lui était visiblement le vainqueur de ce qui avait été un affrontement.
Il était reconnaissable parmi un millier d'homme.
En effet qui ne connaît pas Vran le maudit ? Qui n'as jamais entendu de poème glorifiant ça folie ? Ou la multitude de chanson concernant sa soif de sang ? On raconte même qu'il mange les enfants la nuit tombé. On raconte aussi qu'il viole les femmes de ses victimes et qu'ensuite il bois leurs sang.

Il se tenais là au beaux milieux d'une marre de sang, il s’approchait doucement de l'un des cadavre, puis récupéras quelque chose et s'en allait.
Ce n 'est pas comme ci il n'avait pas l'habitude, tout le monde cherchais a le tué. Peut être que les gens ce disaient qu'en le tuant il ce débarrasserait et de lui, et de la malédiction.
Mais ça ne pouvait pas être aussi facile.
En faite Vran avait grandi chez les Tell'hurel de Nostrogoth.
Sa famille étaient connus pour fricotés avec les engeances, mais elle avait été aussi aux cœur de nombreux conflits qui visaient à vouloir s’approprie toujours plus de pouvoir, et donc pour ça ils leurs fallait passer par des guerres ; fabriqué de toute pièce par leurs bon soins.
C’était donc la toute l'enfance du maudit.

Il avait une piste concernant sa malédiction, et elle le menait tout droit à la châtellerie de Rîve Noire.
C'était la première fois qu'il si rendait.
Il avait entendu dire que le Iarle Bon'Tin cherchais à ce débarrassé d'une bête qui aurait déjà manger plusieurs de ces soldas et citoyens.
C'était donc l'idéale pour mené ces recherches.
Le Iarle ne pourrait certainement pas refusé le sacrifice d'un fou.
Et en y regardant de plus prêt, cela lui éviterait certainement d’avoirs à affronté toute une garnison prêt à le tué.
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:08

page 2

La nuit était tombé lorsque Vran passait les portes de Rive Noire, qui à sa grande surprise n'était pas gardé.
En effet c'était étrange d'habitude les gardes le reconnaissais tout de suite et il lui faut palabré un bon bout de temps avant d'entrée. Enfin quand cela était possible bien sur.
Il avançait désormais dans la grande rue ou toute les boutiques était fermé et vétustes de surcroît. Il y avait aussi beaucoup de détritus et les maison semblais quand à elle désertés, certaine était complètement en ruines et l'endroit ne donnais guère envie de resté plus d'une nuit.
À vrais dire il n'y avait que l'auberge d'ouvert.
Elle s'appelait Le Bien Givré. Le maudit esquissait un sourire, et entrais.
A l’intérieure toute était en bois, du sol au plafond. Il n'y avait aucune marque de richesse tel que l’ont peut en trouvé dans d'autres auberges.
Du genre tête de cerf accrocher sur les murs, statues de divinités, ou marbres sculptées. Bref cet auberge n'avait pas l'aire d'être le grand luxe mais cela lui suffirait bien.
Il s'approchait de l'aubergiste, qui lui semblait avoir le nez dans les comptes.
-Bonjour. Dit t-il.
L'aubergiste lui dit la même choses et change de carnet, puis.
-vous prenez une chambre je suppose ?
-Oui.
-très bien, quel est votre nom.
-Laissez moi vous l’épelé, V ,R , A ,N, je précise que ça s'écrit Vran mais que ça se prononce Vranne.
Tout d'un coup en ce relisent, l'aubergiste réalise qui il avait en face de lui.
Il était gigantesque, il ne voyait que sa tête car elle dépassait de sa cape, il faisait pensé à un loup; on aurait dit que sa tête avait été coupé en deux puis recousu rapidement, clairement ces yeux était celui d'un fou.
Et soudain l'aubergiste ce pensait. Mais que faisait t-il ici ? Venait-il pour lui ? Venait-il pour dévoré ces enfants ?
L'homme commençait soudainement à paniqué, et il commençait a se dire qu'il devrait lui proposé un peut d'argent histoire d'avoir la vie sauf.
Désormais le loup semblait sourire.
Ce n'était pas le genre de sourire amicale qui réchauffe, non loin de là.
Lui c'était plutôt pour montré ces crocs tout blancs qui disait je vais te manger en guise de hors d’œuvres.
En réalité Vran s’efforçait juste d'attendre la réaction de l'aubergiste et si il
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:09

page 3

souriais c'était juste par ce que la situation l'amusait, en plus il avait l'habitude, de ce genre de situation.
En effet le pauvre bougre semblait ce déconfire de minute en minute, il lui tardait d'entendre la suite.
En vérité aux tout début de sa malédiction il détestait ce genre de choses. Les gens paraissaient souvent paniqués ou alors ils voulaient le tué juste comme ça parce qu'il s'était présenté devant eux. Et puis petit à petit Vran appris à vivre avec sa malédiction et donc à relativisé ces relations avec les gens.
Il lui fallut tout son courage pour posé cet simple question.
-vous êtes la pour affaire ? Ou bien pour... heu ?
Le loup éclatait de rire.
Sa voie lui semblait rauque et à chaque fois qu'il riait les murs de l'auberge tremblait.
-Allons! dit-il sur le tons de la plaisanterie.Tu sait très bien pourquoi je suis la. C'est ta femme qui ma engagé. En disant cela il lui fit un clin d'oeil mais l'homme apeuré n'y prêtait pas attention.
-Oh ! La peste !mais comment elle as fait pour savoir que je la trompait ?
On faisait pour temps attention ! Dites moi qui le lui as dit !
-Est tu sur de ne pas en avoir la moindre idée ?
-Oh ! Non ce n'est quand même pas la prétendante ?
-Qui d'autres ?
-Alors ça c'est gonflé! À cause d'elle je doit mourir? Ah non alors !
-Pas le choix.
-Bon écouté j'aimerais bien vous proposez quelque chose, d’accord ?
-Très bien je vous écoutes.
-Alors voilà je vous propose cent florins pour me laissé la vie sauf ? Ça vous vas ?
-Non! Vous me prenez pour qui ? J'ai été payé dix fois cet somme ! Alors il vas vous falloir faire mieux !
-De quoi ? Elle vous as payez mille florins ? Mais d’où sort-elle tout cet argent ? Oh ! La pingre !
Toujours aussi amusé le maudit décide d'en rajouté un peut.
-Oui mais elle ma aussi fait la promesse de ces cuisses une fois le travaille achevez... Et vous ?
-Quoi ?! Vous voulez mes cuisses ?
Brutalement la porte s’ouvrait.
C'était deux gardes de Rive Noir.
L'un était petit et chétif et le deuxième était grand mais maigre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:09

page 4

Ils portaient tout deux une tunique noir avec dessus les armoiries.
Le petit prit la parole en premier.
-Suis nous maudit !
Vran ne c'était pas encore retourné, et n'avais même pas eut le temps de répondre, que le petit commençait déjà à s’énerve.
-Plus vite j’ai dit !!!
-Et ou n’emmène tu ?
-Je t'en mène voire le Iarl, tu connais la suite ? Oh ! Et puis tourne toi !
Le maudit s’exécuta.
Cet as ce moment la précisément, que l'aubergiste entre aperçus l'épée du maudit.
Il n'avait pas vue grand choses mais suffisamment pour ce faire une opinion.
Elle était gigantesque et relativement large, la lame faisait comme une vague. Elle étincelait, elle brillait de mille éclats laissent entrevoir alors dans son intérieur le firmament des étoiles, elle était fait pour un sur-homme. Maintenant qu'il avait posé son regard dessus, une étrange sensation le submergeait. Il la voulait, il voulait la possédée et la gardé rien que pour lui. Il voulait la chérir, la choyée, lui offrir la chaleur de son étreinte, la douceur de son être, lui donné tout ce qu'il possède, et cela même jusqu'à son âme.

La conversation continuait elle as battre son pleins.
-Le Iarl ? Çà m 'arrange je doit justement lui rendre une petite visite !
-De quoi ? Mais qu'est ce que tu lui veux aux Iarl ?
-Et bien il parait qu'une vilaine bête vous rends la vie impossible ces temps si, alors je me suis dit qu'en échange de... il réfléchit un cours instant, puis ce décidas.
-Disons une belle somme, et je pourrait s'en doute vous en débarrassé.
-Pourquoi ne pas lui demandé d’épargné ta vie plus tôt ?
-Mais cela va de soit, sinon comment pourrait-je vous débarrassez de cet créature ?
La question méritait réfection, mais le petit ne voulait rien entendre.
-Je me demande si on ne ferrait pas mieux de te tué tout de suite sans l'accord du Iarle. Dit-il en ce tortillent.
-Et tu vas faire quoi ? Sautillé de façon effrayante ?
-Espece de salle merdeux !!! il dégainas son glaive, comme si il pensait faire peur au loup.
Mais son collège pris la suite en mains.
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:10

page 5

-très bien ! Nous acceptons.
La moitié de nain s'offusquait.
-Tu n'y pense pas ?
-Oh que si ! Et c'est même moi qui vais le lui conduire.
Le petit se renfrognait.
-Bon comme tu voudras, mais faudra pas te plaindre si le Iarl te découpe en tranche, avec cet espèce de fausse à purin.
Alors que ces trois la s’apprêtait à partir, l'aubergiste qui dans un coup de folie tentait le tout pour le tout. Il avait sautés sur le maudit pour le lui arraché son épée, en crient.
-il me la faut !!! Il me la faut !!! Elle est as moi !!!
Bien entendu il n'avait pas réussit et c'était retrouvé par terre en moins de temps qu'il n'en fallait.
L'un des deux garde halluciné par un pareil spectacle, demandais.
-Mais enfin que t'arrive t-il aubergiste ?
Aucune réponse de ça part. Au lieux de ça il se relevait une deuxième fois et tentais à nouveaux de sauté sur Vran, mais cet fois-ci il était coupé dans son élan par le garde.
Le grand garde demandais à Vran si il comprenait la situation.
En réalité le maudit connais très bien les effets de son épée et surtout la chose qui y habitait, mais préférait ne rien dire. Il avait jugé bon de ne pas envenimé la situation, ni celle de l'aubergiste d'ailleurs.
Sans dire un mot ils passaient la porte tout les deux.
-suivez moi je vous pries.
Ils s’engouffraient alors dans la grande rue, celle-là même que le loup avait pries un peut plus tôt. Plus ils avançaient plus il remarquais que le nombre de mendiants grandissaient. La ville semblait être en pleine décrépitude, au loin le châteaux apparaissait. Ces brique était noir, et cela lui donnait également un air triste et pauvre à la fois. Pour rajouté à cela le froid avait fait cadeaux de sa brume grisâtre, elle semblait vouloir gardé la tristesse de cet endroits juste pour elle.

Ils passaient le pont levis pour arrivez dans la cours, qui n'était pas très grande d'ailleurs. La le garde lui demandait d'attendre quelque minutes.
Le temps lui paraissait interminable, mais au bout d'un moment le garde ouvre une porte et lui fessait signe de venir.
Il entrait enfin dans le châteaux de Rive Noire.
Au loin le Iarl se tenais prêt d'un feux.
L’intérieur avait l'aire aussi décrépit que le Iarl, on avait visiblement tenté
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:11

page 6

de masqué les murs noir en y posant divers tentures coloré. Seul l’âtre dans le fond de la pièce semblait récent et légèrement engagent, il y avait également pleins de bibelots posés si et la, remplis de poussière certes , mais aux moins elle témoignait d'une certaine richesse passer. Il semblerait que ce soit les souvenirs entassé de Bon'Tin, il les avait sans doute rapporté de ces différents voyage dans l'Ourosgoth celui-ci fessait d’ailleurs signe au maudit.
Il approchait lentement de son éminence, à mis chemin un homme lui adresse la parole.
-Bonjour je suis l’indentent en chef de ces lieux , maintenant je vais vous expliquez comment vas ce déroulé votre entretiens.
Nous allons... il était coupé par le Iarl Bon'Tin en personne.
-C'est bon indentent , il n y as pas de protocole pour les abominations comme lui. Il s’avançait tout doucement du maudit. Il avait l'air assez vieux
les cheveux grisonnants, et la mine pâle, sans doute causé par une quelconque maladie néanmoins sa voix était douce et agréable.
-Bon je vous la fait courte ! Mon gars ma fait savoir vos intentions à notre égares, et j'avoue quand toute état de cause ,seul une abomination peut en arrêter une autre. Bon et bien j'imagine que vous avez des questions ?

Chapitre 2 :

Bon'Tin invita Vran à ce réchauffé près de l'âtre, les deux hommes se jaugeait mutuellement, puis les valets venait déposé boissons chaudes et victuailles. Le maudit prit une tasse dons le contenus semblait fumée d'une étrange couleur bleu violet.
Curieux il demandas.
-Qu’est-ce ?
-Une Potion traditionnel du Virigore. Puis Iarl ce racla la gorge, comme ci il allait dire quelque chose d'important, et continuas.
-Se sont des baies de fallapine, piquantes et veloutés lorsque-elles sont infusées. Chez moi en Virigore on utilise ces baies pour soigné les mal de gorges et les maux de têtes. Puis à son tour il bus une gorgée.
-Oh ! Et bien chez moi on utilise sur tout de la Gancérine.
-Oui je me souviens de Nostrogoth, j'y suis aller plusieurs fois. Mais je me souviens aussi que cet saleté n'est pas facile a cueillir.
-Oui c'est vrais. Que fessez vous à Nostrogoth ?
-Ah ! Et bien je vous trouve très intéressés d'un coup !
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:11

pages 7

-Veuillez m’excuser . Simple Curiosité.
Le vieillard fessait maintenant mine de sourire.
-J'allait voire vôtre tente Gualinne.
Pendant un bref instant il y eux un blanc, puis le maudit ce ressaisit.
-Alors comme ça vous connaissez les Tell'Hurel ? Que faisiez vous avec ma tente ? Je suis très étonné que Gualinne ne vous est pas donné en pâture aux engeances. !
-Oui en effet, je comprend vôtre agacement, mais il eus longtemps de cela Gualinne et moi étions amants.
-J'ai du mal à croire ce que j'entends.
-Je vous assure que cet vielle folle n'as pas toujours été mauvaise. Puis il repris une gorgée.
-Enfin ! Nous étions jeunes. Ajout-à t-il.
Cela ne servait pas vraiment les plans du maudit, mais il allait devoir sans accommodé pour le moment. Qui plus est si le Iarl avait connus sa famille cela ne pouvait dire qu'une chose. Il devrait sen méfié.
Le vieux décrépit semblais soudainement absorbé dans ces pensées, comme si il ce refaisait toute l'histoire de sa jeunesse.
-Vous me racontez ? Demanda le maudit.
-Très certainement ! Je vous doit bien une explication, après tout ce que vous avez traversez !
Il inspira profondément.

-j'avais environs dix-sept ans la première fois que je suis aller en Nostrogoth. Je m'étais engagé dans l'armée Ourasienne car je ne voulais pas finir comme mon père, cet à dire à élevé des chèvres et à resté tout les jours de l'année au même endroit. À cet époque j'étais naïf et des rêve pleins la tête.
Bref ! Mon chef m'avait donné une mission toute à fait banale, en somme je devais simplement gardé les fûts de vins épicées qui transitait par la ville de Cranul. C’était une belle ville en se temps là vous savez ? Puis un soir mon chef ma demandé d'aller prêter mains forte au soldat qui était de guais à la réception de l'ambassadeur. Ils mont placer juste à coté de la cuisine, je pensais y être tranquille. C'est vrais quoi ! Qui serait assez fous pour entrez la ? Je ne me souvient plus trop des détailles mais vous savez avec le temps tout s'embrume, c'est rien de grave c'est juste de la vieillerie.
Je me souviens surtout que la fenêtre à coter des fourneaux c'est entre ouverte, et la j'ai vue une belle et plantureuse brune aux yeux vert. Fallait voire ça !
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:12

page 8

Elle as poser les pieds aux sol, puis elle m'a regardé et elle à sourit. Avant même que je puisse dire ou faire quoi que ce soit j’étaie déjà par terre.
Ce n'est que bien plus tard que j'ai appris qu'il s'agissait en faite d'un sort de sommeille.
Quand j'ai repris mes esprits, tout le monde était dans le même états que moi. Les supérieurs mon mit a l'arrêt et j'ai commencé a traîner plus ou moins dans des endroits de plus en plus louches.
C'est dans un de ceux la que je l'ai revue, en gros on as sympathisé et on as passer une folle nuit. Mine de riens ça a durée longtemps presque deux années. Bref ! Un jour j'ai commencé à me lassée d'elle, et j'ai donc commencé à allé voire ailleurs, si vous voilez ce que je veux dire !
-Oui complètement ! Mais j'imagine qu'elle vous la fait payé ?
-Ah ça oui alors ! Elle a tué toute c'elle avec qui j'avais couchée jadis.
Ah se moment la de son récit on aurait dit que son éminence allait pleuré.
Et il se reprit.
-mais elle ne c'est pas arrêté là, elle ma jeter un sort a moi aussi. Un sort qui fait que si je tombe amoureux de quelqu'un d'autre alors elle...
Cet fois Bon'Tin étais au bord des larmes.
-Elle transforme celle que j'aime en un monstre hideux !!!
le silence prit place entre les deux hommes, des servent venait pour le réconforter. Et lorsque le Iarl fut un peut plus calme la conversation reprit comme si de riens était.
-Je vous pries de bien vouloir m’excuser pour mon comportement, mais je n'en peut plus de cet situation. Cela fait maintenant des années que je pensait tout ça derrière moi.
Enfin voilà, il y as environs un ans j'ai fait la rencontre d'une femme délicieuse. Désormais il esquissait à nouveaux un sourire.
-C'est elle le monstre que je doit chassé ?
-Oui, j'en est bien peur ! Mais comme vous êtes un Tell'hurel je me suis dit que vous seriez peut être comment rompre le charme ?
-Maintenant je comprend mieux pourquoi vos soldats ne mon pas sauter dessus à mon arriver !
-Alors ?
-non désolé! Je ne sait pas comment rompre le maléfice de Gualinne !
Le visage de vieux décrépit virait désormais aux rouge.
-Faux !!! Faux !!! Faux et archi faux !!! criait-il en pointant du doit le loup.
d'un coup les gardes commençait a ce placer derrière Vran, et là les choses s'envenimait.
Pour au temps le maudit ne semblait pas trop perturbé, et ces pourquoi il
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:12

page 9

bue une dernière gorgée  de fallapine avant de jeté un bref coup d’œil derrière son épaule.
Il n'était qu'une petite dizaine armée de casques et de bouclier, d’épées, de flèches et arc . Tous ce tenaient prêts, le problème ne venait visiblement pas des soldats armées mais plutôt des mages tapis dans l'ombres attendant sournoisement l’occasion de ce montré, toute en profitent de la situation. Un léger sourire narquois ce figeait alors sur le visage du loup, il semblait content de lui.
Désormais il n'avait plus tellement le choix, il allait devoir affronté le Iarl et ces hommes. Celui ci avait fait place net, quelque soit la décision de Bon'Tin ce n'était décidément pas la bonne.
C'est un peut sans trop de surprise que Vran sortie de la main droite bien aimer de son foureaux.
Son épée était un incroyablement belle, elle étincelait, elle brillait, par fois même elle vibrait. Ça taille dépassait largement celle d'un homme ordinaire, ce fut une chance que le maudit ne soit pas ordinaire lui non plus. Tous étaient désormais en pleine admiration de vent elle, il la voulait tous.

Un premier courageux ce ruas littéralement sur le maudit, et c'est donc à une vitesse prodigieuse que Bien Aimer vint alors découpé en deux partie le malheureux. Ces boyaux se rependait par terre et l'homme semblait encore conscient, plus loin ces jambes elles, continuaient de bouger. Normalement dans pareil cas, toute homme sensé ce serait abstenus de vouloir possédé tel une arme, mais le mal était fait et la suite ne serait pas plus réjouissant.
D'un bon seulement le loup se retrouve aux milieux des soldats, il commença par attaqué les deux qui était pile en face de lui. L'un d'eux essaya d'esquivé un coup net, hors la blanche mort lui découpa le bras, et d'ailleurs celle-ci semblait possédé une voix féminine désincarné. En effet a chaque fois que le loup fessait un geste avec Bien Aimer on aurait dit que celle-ci  chantait. Le deuxième lui tenta un coup de bouclier. En vain , Vran fit un léger pas de coter et lui mis un coup d’épaule pour le déstabilisé, puis ensuite il l 'empalas.
À sa grande surprise, le crie du garde avait éfraillés tous les autres qui commençait à s'éparpiller dans le plus grande des panique.
De toute évidence il allait devoir les retenir du mieux possible, mais ça n'avait aucune espèce d'importance à ces yeux. Non lui ce qu'il voulait c'était les mages.


Dernière édition par Vran le Jeu 22 Déc 2016 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:13

page 10

Et il fut exaucé plus vite qu'il ne le pensait.
Au loin se portait la voie du Iarl.
-Tu t'est fait avoir !! Baiseur de chèvre!! Tu est tombé dans mon piège !!
Je n’ai jamais eu l'intention de te laisser partir vivant, aller !! encerclé le !!
les mages s’exécutait.
Il n'était visiblement que trois et formais un triangle tout au tour de Vran.
Celui-ci remonta ça garde et se tenais prêt à toute éventualité.
Les mages eux était entrain d'invoqué une créature ou autre chose. Ce qui était sur c'est que seul l'un deux pouvait réellement le faire et que les deux autres ne pouvait que ce mètres au travers de ça route. Il prie néanmoins un cours instant pour observé et ne pas se trompé de cible, et visiblement celle-ci se trouvait pile en face de lui.
Le loup courus aussi vite qu'il peut foncent sans trop réfléchir , il fut stoppé par les deux autres qui au dernier moment on crées une sorte de bouclier.
Le mage le plus puissant continuait de psalmodié, une têt commençait alors a sortir de nul par, c'était celle d'un titan.
La sa commençait a devenir urgent, il lui fallait un plan et un bon qui plus est. Sa grande expérience de la magie lui appris qu'un mage à toujours avec lui son totem c'est ce qu'ils appellent un liens, sa leurs permet d’utilisé la magie et de la commandé à son bon vouloir. Le problème est que ça peut être toute sorte de choses, comme par exemple des gants, un bouclier une dagues, une tunique ou bien plus encore. Donc son nouveaux plan commençait à ce mettre en place. Il allait devoir testé les mages jusque à ce que l'un d'eux finisse par utilisé son totem, et quand il cela serait fait alors il n'aurait plus qu'a tous les brisées et les tuées. Avant tout il pris quand même le temps de voir ou en était l'invocation.

Le cou et une parti des épaules de la créature apparaissait maintenant.
Le titans le fixait d'un regard noir et ne semblait vraiment pas lâché sa proie du regard, mais qu’importe il avait encore un peut de temps.
Il s'en tenais alors a son plan, il observa scrupuleusement chaque un d’entre eux, et pour le moment ce qu'il intéressait c'était de touché l'un des deux pour avoir une chance d'enrayé l'invocation. Si il cassait leurs triangle magique il y avait alors toute les chances de les tuées et de récupéré leurs énergies magiques. Celui de droite semblait faire d'étrange mouvement avec ces mains, mais ne touchait jamais rien il ce contentait seulement d'ondulée les bras si et la.
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:19

page 11

Celui de gauche lui ne tendait qu'un seul bras et l'autre était posé sur ça dagues. Sa aurais pus être son totem, mais sa paraissait trop facile, alors pour en avoir le cœur net il n'y avait guère d'autres solutions.
Le maudit prie une profonde inspiration et courus aussi vite qu'il peut en direction du mage de gauche. Comme prévu le mage de droite tenta de lui asséner un coup vicieux par derrière, mais Vran ne l’esquivais pas. À vrais dire cela faisait aussi partie de son plan il allait utilisé le sang de son ennemies pour perturbé le deuxième, qui lui ce tenais à peine à quelque mètre de là. Donc lorsque-il reçus un coup de poignard ans le bas du dos il tenais très fermement les deux mains de son ennemies qui ce retrouvait du coup totalement immobilisé. Le deuxième tenta alors toute suite d'invoquer un famillier. Mais sa n'arriverais pas, car le maudit était plus fort que deuMalgré la douleur le loup réussi à emmené son ennemies suffisamment prêt de l'autre qui se dépêchait d'appeler sa créature.puis soudainement Bien Aimer fit son office, elle tranchait les mains du mages avec une rapidité vertigineuse.les moignons giclais du sang de partout ce qui décontenança son acolyte. Se fut le moment que choisit le maudit pour décapité le dernier obstacle. Désormais plus rien ne pouvait l’arrêter.
Tel un conquérant il s'approchait du titan avec un regard de défis qui fessait froid dans le dos, ces muscle était gonflés et ca rage attisé. Il était effrayant, on aurait dit une bête sauvage, un fou, un mangeur d'enfant, un destructeur.
Il approchait encore et il constatait que le titans était sortit jusque la poitrine, il pouvait même bouger les bras. Sa gueule béante disait << viens ! Viens je t'attends>> mais encore une fois, rien ne se passait comme prévus.
En effet cet à ce moment la que la créature qui vit dans Bien Aimer choisis alors de sortir de son épée.

Étonnamment ça avait l'apparence d'une femme, elle était vraiment mais vraiment belle, a coupé le souffle. Les trais de son visage était fin et les courbes de son corps laisser présagé la damnation éternelle pour celui qui y toucherais, et pour ne rien gâché elle portait en guise de vêtement un simple voile blanc l'imite transparent. Son corps toute entiers brillais, de par est d'autres elle scintillais. À ces poignées on pouvait y voire des chaînes blanches et scintillante elle aussi.
Et là maintenant elle s'apprêtait à faire quelque chose d'encore plusx pauvre mages jeté en pâture, par un Iarl lâche ; Et il était déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:20

page 12

incroyable.
Elle allait absorbé la magie et le titan avec, elle allait absorbé également les pouvoirs du psalmodieur et il en deviendrait fou à tout jamais.
Elle allait ce nourrir.
Ces chaînes commençait à tourbillonné tout au tour d'elle, et l'air vrombissait. Le titan ne savait pas trop à quoi s'attendre mais il ce sentait prêt, a affronter cet chose. Elle lança l'attaque en premier et la créature infâme fit une mauvaise découverte, les chaînes possédait un embout pointu et tranchant, qui plus est elle semblait ce mouvoir plus vite que n'importe quoi d'autre, on aurait dit qu'elle était désincarné et qu'elle ce contentait juste de flottée la dans le vide ; exécutant une douce et macabre danse. Ça poitrine magnifique ce leva juste le temps d'un mouvement gracieux, cet fois si elle venait de fiché sa deuxième chaînes dans la gorge du magiciens, se qui obligeait le titan a resté ainsi, incapable de la touché, il ne pouvait désormais plus rien lui faire, même si cet idiot n'avait encore rien fait jusque ici. Un puissant courant magique passait alors dans les chaînes et cet fois si cela sonnait la mort imminente du mage et ça créature, ils seraient absorbé pour nourrir son pouvoir.
Un fois que c'était fait la belle s’avançait vers Vran. Son corps ondulait, elle était s'en aucun doute le plus beau des plaisirs, la tentation personnifié.
Elle passa sa main sur la joue de Vran et d'une profonde douceur elle lui dit.
-mon amour, je t'en prie ne désespère pas, nous trouverons une solution pour être un jour de nouveaux ensemble. Je te le promets.
-Ne t'en fait pas ma Bien Aimer, je ne père pas espoir, je trouve juste le temps un peut long sans toi à mes coter.
Puis elle sourit et s'en va retournée dans l'épée.
Le calme était revenus en apparence. Mais il fallait encore au maudit finir une dernière chose.
Il récupéras bien aimer, et marcha jusque l'autre bout de la pièce , là ou ce trouvait encore le Iarl.
Celui-ci ne disait plus rien, il grelottait et avait extrêmement peur.
-je vis t'avoué la vérité Iarle ! Disait le maudit.
-si je suis venus a Rîve Noir c'est simplement par ce que j'avais entendu parlé de la créature, et tout comme je le pensait elle était d'origine magique. C'était tout ce qui m'importait. Néanmoins j'ai tué cinq homme avant de venir, et sur l'un deux il y avait un sauf conduit du roi Banisteur en personne. Il fouillas dans sa poche rapidement et en sortie le dit objet.
-Voila ce qu'il disait.
Revenir en haut Aller en bas
Vran
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   Jeu 22 Déc 2016 - 23:21

page 13

Il disait que ma tête et mise à prix, mais que tu ne devais en aucun cas éveillé mes soupçons. Mais que sur tout si tu me voilait tu ne devrais rien tenté seul et attendre les renforts.
Comme je te l'ais dit je n'avais pour seul et unique but que de trouvé une créature magique histoire de donné a Bien Aimer. Mais je ne pensait pas tomber sur un idiot de la pire espèce. Alors pour remettre les pendules à l'heure sache que Gallinne n'a jamais été quelqu'un de bien et que même si tout Ourosgoth déteste ma famille, moi je sait que en vrais c'est parce que nous somme des conquérant. D'un seul coup le sang du Iarl Bon'Tin jaillit sur les murs, changent a tout jamais la couleur des pierres du châteaux.
En partant Vran dit c'est quelque mots tout haut perdu dans le vide.
-Prépare toi Ourosgoth car un jour je serait roi... un roi comme on en as jamais vues.
Puis il partie a la recherches de ces rêves, causant d'autres cauchemars parmi le hommes mais ceci est une autres histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle 13 pages terminer LE MAUDIT.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une nouvelle scrap addict
» REPTILE 1 nouvelle série
» NOUVELLE FORMULE POUR PASSION SCRAPBOOKING N°31
» Petite nouvelle :3
» Pas un poème ? Pas une nouvelle ? Une, deux ou trois pages en prose... C'est ici.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantasy :: textes fantasy-
Sauter vers: