Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pensée du soir [Nouvelle pour le moment]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Douceplume
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Féminin Nombre de messages : 10
Age : 26
Loisirs : écrire
Date d'inscription : 25/12/2016

MessageSujet: Pensée du soir [Nouvelle pour le moment]   Lun 26 Déc 2016 - 0:27

Bonsoir à tous,

j'ai enfin trouvé je crois l'endroit où je peux poster mon texte (en cours d'écriture) en espérant avoir vos retours.



Préface

C’est marrant comme une subite envie revient comme par magie à des instants biens précis d’une vie. Il suffit d’une musique, d’une journée, d’une pensée ou encore même d’un mot.

En ce jour de décembre 2016, le 25, jour de Noël, dans ma tête ce fut comme une évidence. L’envie de noircir le papier comme il y a longtemps de ça. Et pourquoi ? A vrai dire pour le moment je n’en ai pas trop la moindre idée. On verra bien où cela nous mène. Du moment que l’on reste ensemble, vous et moi.
Dans un premier temps, par simple politesse, je vais me présenter à vous, si vous le voulez bien.

Je suis Guillaine, une jeune demoiselle de 25 ans (bientôt 26 dans deux mois). Le visage sec, maigre et un peu dur, au premier regard. Les joues creuses les yeux bleus-gris (ça dépend de la lumière et de mon humeur). Un nez assez long et fin, un grand front. Brune, cheveux mis-long arrivant sur mes épaules aussi large que mes hanches (comme dirait Christina Cordula : « tu es un H ma chérie !!!). Une poitrine dans la normale ni trop petite, ni trop grosse. Un ventre plutôt gras, bien gonflé et trop flasque à mon gout. Des hanches un peu trop larges pour ma taille (1m51). Des cuisses beaucoup trop musclées, merci à mes nombreuses balades en vélo durant ma jeunesse dans les ruelles de Genlis. Des jambes plutôt petites et robustes, des genoux calleux et des pieds minuscules (je chausse du 35). Disons que je n’ai pas un physique trop facile mais il pourrait être pire.
Sinon dans ma tête, que dire si ce n’est que comme toutes les jeunes femmes d’environ 25 ans, je me cherche toujours.

Quand j’étais petite j’avais pas mal de rêves, pas mal d’envie. Comme vous je suppose. Un métier qui nous faisait tellement envie. On s’imaginait dans 20 ans, professeur des écoles, ou encore simplement écuyère dans un grand cirque vivant aux grés des spectacles et des acclamations du public. Ou si vous êtes comme moi, plutôt rêveuse, écrivain. Assis en terrasse avec un thé, le casque sur les oreilles (comme maintenant) en train d’écrire son prochain livre.
Et aujourd’hui ? Où en suis-je ? Si vous lisez ce livre c’est que finalement le rêve aura mis un peu plus de temps que prévu mais que j’y serais arrivée… Soyons sérieux deux minutes, concrètement aujourd’hui que faiss-je donc de ma petite vie normale ? Je vais vous raconter tout cela, ne soyez pas trop impatient, petite canaille !

Moi, Guillaine 25 ans, je suis actuellement chef d’équipe (pas encore officiellement mais ça arrive le 2 janvier) dans une plateforme logistique qui prépare des commandes pour une « grande » chaîne de magasins à prix discount. Et oui, vous avez vu ? Une petite fille de 8 ans qui passait son temps à écrire des histoires, des poèmes, à rêver qu’un jour elle verrait son nom sur la couverture d’un livre au milieu d’une vitrine de librairie, est aujourd’hui une jeune femme qui passe son temps à organiser plusieurs chantier de préparation de marchandises. Ce n’est pas un métier dérisoire. Ni même déplaisant. Au contraire, j’aime ce que je fais. Les gens que je côtoie tous les jours et ce que je fais chaque jour est intéressant… Mais c’est bien loin de mes rêves de petite fille.
Et vous ? Vos rêves d’enfants ? Vous en êtes où à l’heure actuelle ? Le métier que vous faite maintenant correspond-t-il à ce dont vous aspiriez enfant ?

Je ne vous demande pas si vous regrettez votre vie actuelle, ou même vos choix. Rien à voir. Posez-vous un instant, faite le bilan.
(Réfléchissez bien. Quand vous aviez 8ans, à l’école, le jour de la rentrée. L’instituteur vous demande d’écrire sur une feuille votre prénom, votre nom, votre âge. Le nom de vos parents, leurs professions, si vous avez des frères et sœurs, leur prénom, leur âge etc… Et il finit par « vous écrirez le métier que vous aimeriez faire… »)

Vous y êtes ? Alors, vous rêviez faire quoi ce jour-là ?
On est d’accord on est au même point. Et si vous faite le métier dont vous rêviez, il y a bien quelque chose que vous auriez aimé faire différemment ou que vous n’avez pas réalisé à cause du « mais soit sérieux, ce n’est pas possible ! » qui se baladait dans votre tête, ou dans votre entourage… On est tous pareil, il y a toujours quelque chose ou quelqu’un qui a un moment donné nous a freiné dans nos envies, nos rêves, notre vie. Si ce n’est pas une personne, ou une crainte, c’est un évènement.

Nous avons tous nos faiblesses, nos failles. Je préfère appeler ça, nos « folies ». Parce que je ne sais pas ce que vous en pensez mais… Pour ma part, j’ai transformé ses faiblesses en folies mentales. La vie est beaucoup moins difficile quand on est habité par ces douces folies…
Revenir en haut Aller en bas
Kikim
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 45
Loisirs : lire,écrire, pâtisser...
Date d'inscription : 15/02/2017

MessageSujet: Re: Pensée du soir [Nouvelle pour le moment]   Mar 28 Fév 2017 - 12:56

Bonjour Guillaine ;

pour le bout d'autobiographie que je viens de lire ,je dirai que tu as une plume très précise notamment ta propre description ! tu fais dans quelques lignes,des rimes, tu aimes la poésie . pour la vie et ses choix...on pourrait écrire des centaines de livres..et encore
je dirais simplement qu'on n' est jamais bien satisfait de notre vie actuelle...il ya toujours un point noir qui vient noircir le tableau ;jamais on ne peut être complètement heureux ! quand bien même nos choix ont été bien étudiés ,il y'a toujours des obstacles de la société, notre passé qui surveille inlassablement le bout de notre avenir et le tortille à sa guise ,nos craintes et nos peurs intérieurs ...alors si tu as transformé tes faiblesses en folies ...et l'écriture en est la plus jolie .

_________________
Des plus noirs des cendres naissent les plus belles roses du succès
Revenir en haut Aller en bas
 
Pensée du soir [Nouvelle pour le moment]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite nouvelle pour aujourd'hui
» [RESOLU] "reseau non disponible pour le moment"
» [Trierweiler, Valérie] Merci pour ce moment.
» Enfin une bonne nouvelle pour la réception satellite
» Nouvelle caisse pour les gendarmes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: textes contemporains/polars-
Sauter vers: