Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tu me manques... commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Tu me manques... commentaires   Lun 26 Déc 2016 - 1:37

Voilà ce que m'a soufflé mon inspiration un poil morbide!

Avec le recul, je ne suis pas très content de ce que j'ai écris. Je travaillerais sûrement un autre texte sur la perte et le manque, mais sans aller autant dans le larmoyant (j'ai l'impression d'en avoir trop fait).

Je serai tout de même curieux de savoir ce que vous en pensez, si certaines tournures vous ont plû, si vous avez ressenti quelque chose, et à quels passages...

Bref, je prends tout commentaires Smile

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
PetiteMarie
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 20
Localisation : Un fil pendu sur le chaos de l'Univers
Loisirs : Peindre, écrire, dessiner, philosopher, discuter, danser, boire
Date d'inscription : 24/12/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Mar 27 Déc 2016 - 4:52

Salut Tassa Smile j'ai lu ton texte nostalgique et triste ...

J'aime beaucoup comment tu arrives à décrire ton état et tes sentiments, je peux parfaitement m'identifier au narrateur. J'ai parfaitement ressenti le manque et l'abandon. J'aime le ton rapide, tranchant.

Par contre, je trouvais certaines formules assez facile, voire cliché, que tu pourrais retravailler ><

L'écriture est très utile pour exprimer ce qu'on ressent, accepter les sentiments, les vivre pleinement pour tenter de les comprendre... moi aussi j'écris beaucoup comme thérapie Razz

au plaisir de te relire et de discuter avec toi xxx
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1438
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Mar 27 Déc 2016 - 9:23

Coucou !
Juste un petit mot : c'était génial ! Pourquoi ne mets-tu pas autant d'émotions dans ton roman ? Razz

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Mer 28 Déc 2016 - 2:50

Merci pour vos commentaires à vous deux. It's much appreciated!

@Marie: De quelles phrases parles-tu exactement? J'aimerais beaucoup que tu me le détailles.

@Djevelen : Il y aura des passages chargés d'émotions dedans, mais tu te doutes que je ne peux pas le faire à chaque lignes, il me faut une vrai raison Smile. Enfin j'espère qu'il y en aura. J'espère réussir à insuffler l'émotion sur une histoire beaucoup plus longue. En tout cas, c'est prévu. Du rire, des larmes, de l'amour, du sexe, de la trahison, de l'horreur, du merveilleux. J'espère.

EDIT: C'est marrant, en me relisant ce matin, je l'ai plutôt bien aimé au final, ce texte. Meilleur que ce que je pensais. Sauf la fin. Je trouvais que ça faisait trop, mais finalement non, je reviens sur mon idée de base. C'est donc modifié!
Et Marie, j'aimerais vraiment que tu me développes tout ça Smile

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
PetiteMarie
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 20
Localisation : Un fil pendu sur le chaos de l'Univers
Loisirs : Peindre, écrire, dessiner, philosopher, discuter, danser, boire
Date d'inscription : 24/12/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Ven 30 Déc 2016 - 2:54

Je vais essayer de détailler un peu plus mon commentaire....

Je trouve ce passage un peu simple :

Citation :
Pourquoi me rends-tu si malheureuse, pourquoi me fais-tu tant souffrir ?

Si j'ai bien compris, son amour s'est tué et l'a laissée seule, elle est pleine de tristesse, de colère et d'incompréhension, mais la raison de son malheur est évidente... ce n'est pas ''pourquoi me rends tu si malheureuse et me fais tu souffrir'', puisque c'est son absence dans toute son évidence qui en est la cause. c'est plutôt ''ton absence me rend malheureuse et me fait souffrir'' ,  alors peut-être pourrais tu orienter cela plus dans le sens de l'ampleur de ce malheur qui perdure :  ''pourquoi le mal, pourquoi la souffrance doivent rester si longtemps ...''

Citation :
[...] comme si tu m'avais électrifiée. Où est partie toute cette félicité ?

Je comprends l'image pour électrifiée , mais je trouve que cela a une connotation ambigue, ça fait mal être électrifier et il me semble que l'amour c'est plus doux Razz et le mot félicité je trouve que cela accroche le regard, c'est trop un changement de ton, de vocabulaire, enfin c'est mon opinion  Embarassed

Citation :
Je suis si en colère !

Pourquoi ne m'as-tu pas laissé t'aider, pourquoi ne m'en as-tu pas parlé?

Tu n'en avais pas le droit. Pourquoi t'es-tu suicidé? Tu m'as abandonnée.

Le ''je suis si en colère !'' sonne un peu faux, c'est trop simple, peut-être pourrais tu montrer sa colère d'une autre façon, comme au début du texte, ex. les poings serrés je retiens mon souffle, je n'ai rien à frapper et ma rage ne peut pas te ramener.
proposition comme ça
et peut-être pourrais tu finir sur un indice plus subtil de la mort, moins donné , plus obscur
ex. Tu n'avais pas le droit de partir pour les ténèbres et me laisser brûler ici sans toi.

ouhouhouh désolée pour ma petite critique, je n'avais pas le choix maintenant que je t'avais dit que je trouvais certaines formules clichés haha !!

Pour me rattraper je dois te dire que j'ai trouvé le reste très senti et bien exprimé, surtout ces extraits :

Pourquoi dois-je pleurer ? Pourquoi ne peux-tu pas revenir, revenir me faire rire, chasser ma peine et me faire sourire ?

Citation :
Aujourd'hui je me suis lavée, coiffée, maquillé, et tout cela ne m'a jamais paru aussi futile. Ce théâtre inutile me laisse indifférente. Je suis comme vidée.

Citation :
Je hurle, je hurle dans mon monde intérieur où personne ne m'entends.

Je t'avais confié mes secrets, j'avais fait de toi ma maison.

Bref continue comme ça j'ai bien hâte de lire tes autres textes cheers
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Ven 30 Déc 2016 - 20:41

Ha, merci d'avoir détaillé, c'est tout de suite plus clair!

Citation :
Si j'ai bien compris, son amour s'est tué et l'a laissée seule, elle est pleine de tristesse, de colère et d'incompréhension, mais la raison de son malheur est évidente... ce n'est pas ''pourquoi me rends tu si malheureuse et me fais tu souffrir'', puisque c'est son absence dans toute son évidence qui en est la cause. c'est plutôt ''ton absence me rend malheureuse et me fait souffrir'' ,  alors peut-être pourrais tu orienter cela plus dans le sens de l'ampleur de ce malheur qui perdure :  ''pourquoi le mal, pourquoi la souffrance doivent rester si longtemps ...''

Évidement qu'elle sait, et nous aussi, pourquoi elle est si malheureuse. Sa vrai question, à travers ''pourquoi me rends tu si malheureuse et me fais tu souffrir'', c'est "pourquoi t'es-tu suicidé?"

Citation :
Je comprends l'image pour électrifiée , mais je trouve que cela a une connotation ambigue, ça fait mal être électrifier et il me semble que l'amour c'est plus doux Razz et le mot félicité je trouve que cela accroche le regard, c'est trop un changement de ton, de vocabulaire, enfin c'est mon opinion  Embarassed

Je suis d'accord avec toi, il va falloir que je trouve un meilleur mot génial . J'avais choisi "électrifié" et "félicité" essentiellement pour la rime.

Citation :
Le ''je suis si en colère !'' sonne un peu faux, c'est trop simple, peut-être pourrais tu montrer sa colère d'une autre façon, comme au début du texte, ex. les poings serrés je retiens mon souffle, je n'ai rien à frapper et ma rage ne peut pas te ramener.
proposition comme ça
et peut-être pourrais tu finir sur un indice plus subtil de la mort, moins donné , plus obscur
ex. Tu n'avais pas le droit de partir pour les ténèbres et me laisser brûler ici sans toi.

ouhouhouh désolée pour ma petite critique, je n'avais pas le choix maintenant que je t'avais dit que je trouvais certaines formules clichés haha !!

Pour me rattraper je dois te dire que j'ai trouvé le reste très senti et bien exprimé, surtout ces extraits :

Pourquoi dois-je pleurer ? Pourquoi ne peux-tu pas revenir, revenir me faire rire, chasser ma peine et me faire sourire ?


Je vais y réfléchir. Mais le pourquoi du "je suis si en colère" est très simple, car elle est effectivement furieuse. Furieuse après lui. Tiens d'ailleurs faut que je vois comment ça sonne ce "Je suis furieuse. Furieuse après toi.".
Bref ce que je veux dire c'est qu'il est tout à fait normal d'être en colère après un être aimé qui s'est suicidé : on se sent comme s'il nous abandonnait.

Quand a la chute, ben j'aimerais que le suicide soit bien clair. Tu préférerais que je parle de la façon dont il a procédé (corde, saut dans le vide...)?




Encore merci pour ton retour, j'espère que tu jetteras un œil à mes autres textes!

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
PetiteMarie
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 20
Localisation : Un fil pendu sur le chaos de l'Univers
Loisirs : Peindre, écrire, dessiner, philosopher, discuter, danser, boire
Date d'inscription : 24/12/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Ven 30 Déc 2016 - 22:07

C'est toi qui vois Wink

Citation :
Quand a la chute, ben j'aimerais que le suicide soit bien clair. Tu préférerais que je parle de la façon dont il a procédé (corde, saut dans le vide...)?
<

Peut-être que ça ajouterait un effet de réel de rendre cela plus précis ex. Pourquoi t'es tu jeté devant ce train

Et je vais jeter un coup d'oeil à ton manuscrit de ce pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ssima
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 22
Localisation : Je dirais dans my world! Enfin si vous voulais savoir perdue dans mon cerveau.
Loisirs : Manger, lire, écrire, chanter. J'aime jouer de la guitare, sans pour autant savoir en jouer.
Date d'inscription : 07/12/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Jeu 5 Jan 2017 - 15:41

Ton texte du début me fait penser à une rupture, lorsque je continue à le lire je commence à comprendre là où tu veux en venir. En lisant les commentaires de Marie, ce serait d'autant plus sympas de nous décrire par quel moyen il s'est suicidé, Est-ce qu'elle était présente, a t-elle reçue une lettre, un message venant de sa part.

On c'est qu'elle se sent abandonnée mais au-delà de cette émotion, il y a eu autre chose. Cela nous laisse en suspens, plein de questions pour la fin.

Sinon je me suis identifié au personnage, on ressent réellement sa tristesse, mais j'aimerais savoir comment à t-elle réagit lorsqu'elle a appris le suicide de son ami (sa réaction). C'est intéressant.

_________________
Qu'on y croit ou pas les rêves sont réalisables. Faut avoir foi en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   Mar 14 Fév 2017 - 23:04

Je me rends compte que je n'avais pas pris le temps de modifier la fin de mon texte selon vos conseils, voilà chose faite!

Cela convient-il?

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu me manques... commentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu me manques... commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dollhouse : avis et commentaires
» De Grand teton à Glacier en passant par Yellowstone - Vos commentaires
» Discussions, commentaires et prévisions sur Occupation Double...ici
» Vos commentaires sur les partenariats
» Tu me manques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: