Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Ven 3 Mar 2017 - 17:23

Tous les commentaires sont les bienvenus !
Des remarques tant sur le fond que sur la forme m'intéressent. Je ne suis pas trop susceptible, alors soyez honnêtes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 869
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Ven 3 Mar 2017 - 22:58

Bonsoir Tsubomi!

Sache que j'ai trouvé ton petit conte trop chou et qu'à mon avis, il convient parfaitement à des enfants. Je verrais bien de belles illustrations à côté qui représenteraient l'allumeur de lampadaire (est-ce qu'il n'y a pas un nom pour ce métier?) en plein travail, le cheval blanc...

Je pense que ton texte mériterait d'être un peu plus développé. Prends le temps de décrire l'aspect des trois hommes, peut-être les ordres qu'ils donnent au cheval, donnes leur à chacun une caractéristique qui permet de les distinguer, comme les trois petits cochons x)

A la fin, je me demande si la morale ne devrait pas être également plus explicite. Surtout que tu nous laisses un peu sur notre faim, c'est assez abrupt comme final. Je veux dire qu'il y a cinq actions résumées en une phrase, je suis sûr que tu peux faire plus poétique que ça! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Sam 4 Mar 2017 - 10:47

Oui tu as raison, il faudrait que je développe tout ça. Merci beaucoup pour tes conseils ! Smile

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Plumage
Chébérienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 845
Age : 14
Localisation : Vous voyez le Groenland ? Ben c'est pas là bas, y fait trop froid...
Loisirs : M'instruire dans l'art et la sagesse des archevêques d'antan...c'est une blague, j'aime bien faire chier ma sœur. Et manger des tomates.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Dim 5 Mar 2017 - 13:30

Moi aussi j'ai bien aimé ton petit conte !
Comme le dis Salut, il serait super sympa illustré de beaux dessins...Pour les enfants, ce serait la parfaite histoire !
Cependant, ce serait chouette que tu parles un peu plus de l'amitié qui uni le cheval et le petit garçon, tu peux même leurs faire vivre une aventure, ce serait génial !  Smile
Aussi, rajoute THE phrase de fin, une phrase qui accroche et donne de la magie à ton conte...un truc mignon, joli, qui nous fait rêver ! Par contre, je n'ai pas d'exemples à te donner, sorry  jap

_________________
Because we need magic...
Revenir en haut Aller en bas
http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Dim 5 Mar 2017 - 15:02

Merci pour tes conseils Plumage Smile
Je ne sais pas si je vais vraiment leur faire vivre une aventure à deux, mais je prends note et je vais y réfléchir.
Et pour la phrase de fin, je suis d'accord, il faut que j'en trouve une jolie !

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Dim 5 Mar 2017 - 18:51

J'ai développé l'ensemble du texte et changé un certain nombres de choses dans l'histoire avec le petit garçon. Je vous laisse découvrir et espère que cela vous plaira Smile

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 347
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 6 Mar 2017 - 22:27

Very Happy

Je suis d'accord avec Plumage sur l'amitié entre le petit garçon et le cheval, j'aimerai bien qu'elle soit développée un peu plus, mais plutôt un peu avant qu'il monte sur son dos (pas un paragraphe entier, mais quelques petites phrases ?) (Maintenant c'est un avis purement personnel Very Happy)

J'aime assez la répétition regard franc/présente son dos, c'est un peu comme si à chaque fois, le cheval reprenait tout à zéro avec une nouvelle personne, sans préjuger de leur conversation ou autre

Quant j'étais plus jeune, j'écrivais aussi des petites histoires comme ça, qui pouvait ressembler à un conte et j'aime assez le genre. Ton histoire est adorable, et j'ai bien accroché ^^ Étoffer un tout petit peu le dernier paragraphe pour bien "ancrer" la morale dans la lecture, ce serait super aussi

Voilà, si tu as d'autres petits contes comme ça, pourquoi ne pas nous en faire un recueil ? Very Happy (surtout s'il s'agit du même univers) En tout cas je serai ravie de les lire ^^

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 6 Mar 2017 - 23:21

Merci Rin ! Smile

Je vois qu'il faut vraiment que je développe la relation entre le petit garçon et le cheval, comme vous êtes plusieurs à m'en avoir fait la remarque. Je vais voir ce que je peux faire Smile

Rin a écrit:
J'aime assez la répétition regard franc/présente son dos, c'est un peu comme si à chaque fois, le cheval reprenait tout à zéro avec une nouvelle personne, sans préjuger de leur conversation ou autre
Oh mais c'est exactement ça ! Very Happy

Par contre, qu'entends-tu vraiment par "ancrer" la morale dans la lecture ?

Eh bien oui j'ai d'autres idées de contes à écrire Smile Mais ils ne se déroulent pas vraiment dans le même univers, comme j'aime bien faire des choses parfois très différentes. Enfin tu verras ça le moment venu Wink

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 347
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Mar 7 Mar 2017 - 8:01

J'ai hâte alors Very Happy

En fait quand je lis, je vais à une certaine vitesse, ce qui fait que si la morale est trop courte, je la lis trop vite. Bon, c'est carrément personnel dans mon cas, mais j'aime bien quand la morale est un peu étoffée (sans forcer ou faire des répétitions) comme ça mon cerveau comprends que c'est sur ce passage que je dois me concentrer xD (ou alors c'est moi qui lis pas correctement ._.)

(Bon, désolée, c'est hyper clair dans ma tête mais c'est plus dur à expliquer x) Et comme ça n'engage que moi, fais comme tu le sens, je reviendrai peut être jeter un coup d'oeil Razz )

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Dryanide
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 324
Age : 29
Localisation : Berlin
Loisirs : Danser et virevolter, sur la musique, sur la pensée, sur la mélodie des mots
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Mar 7 Mar 2017 - 11:29

Hello !

J'avais lu ta première version du conte et n'ait pas pris le temps de commenter. Je constate que tu l'as modifié et j'aime beaucoup les ajouts que tu as fait.
Par contre, j'avais plutôt apprécié la façon dont tu avais développé l'histoire entre le garçon et le cheval, à savoir les nombreuses nuits où ils se rencontrent, se baladent ensemble, sans qu'il n'y ait de tentative de monter sur le cheval. Ça donnait justement un sentiment d'amitié qui se construit doucement, de confiance qui s'installe. C'est dommage que tu l'aies retiré.

Je comprends qu'il y a un besoin de cohérence par rapport au comportement que le cheval a avec tous les autres personnages. Mais du coup, j'aurais bien vu le cheval refaire la même approche/proposition toutes les nuits au garçon, qui refuse jusqu'à ce qu'il ait confiance dans le cheval. Ça garde la cohérence du comportement, mais en même temps ça garde aussi une logique avec l'enfant : il ne connait pas l'animal, n'a pas la confiance des hommes aguerris qui en ont dompté d'autres... Et ça aide à construire une morale de respect et de confiance Wink

Je suis aussi un peu perturbée par la phrase du petit :
"— Je le savais ! Je savais que tu n'étais pas un cheval comme les autres ! Tu es le fils de la lune ! Et tu sais comment je le sais ? C'est parce que lorsque tu m'es apparu, j'ai senti à travers les rayons que la lune déposait sur toi toute la tendresse et la chaleur d'une maman. Tu es son fils. C'est pour ça qu'on ne te voit que la nuit et que tu parais sorti d'un rêve."
Ça fait un peu forcé, comme si tu ne savais pas trop comment distiller l'information, tu vois ? Je suis sûre que tu peux l'amener de façon moins abrupte, justement en jouant sur l'amitié qui se construit entre le garçon et le cheval.

Voilà, je ne sais pas si ça te sera utile, mais en tout cas le reste du texte est vachement bien amené et a toutes les caractéristiques d'un très joli conte Smile

_________________
Quand la vie vous tend un citron, il faut dire : "Mmmhhh... J'adore les citrons. Vous avez quoi d'autre ?" [Henri Rollins]
Revenir en haut Aller en bas
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Mar 7 Mar 2017 - 13:01

Merci Dryanide ! Smile

Ton commentaire tombe au moment où je pensais justement à une façon de développer la relation entre le cheval et le petit garçon, une façon relativement similaire à celle que tu décris Very Happy Je crois que je vais donc suivre ton conseil Smile

Tu as raison également pour ce que dit le petit garçon, j'ai voulu aller trop vite je pense !

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Ametis
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 868
Localisation : Au pays du thé et des corgis !!
Loisirs : Dessin, écriture, théâtre, musique, cocktails...
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Jeu 9 Mar 2017 - 14:19

Hello Tsubomi !
J'ai moi aussi été curieuse de lire ton conte Smile Et je l'ai trouvé adorable ! C'est parfaitement adapté pour des enfants !
J'aurais juste deux-trois petites choses à conseiller, après fais comme bon te semble car un conte doit venir du coeur Wink

Tsubomi a écrit:
Pile, le plus âgé des deux hommes montait d'abord. Face, c'était l'autre, un homme chauve aux larges épaules. Ce dernier lança la pièce en l'air, la rattrapa et la posa sur sa main.
Je pense que cette phrase peut être supprimée, elle casse la légèreté de ton texte et on a pas forcément besoin de savoir qui a pris pile et qui a pris face ?

Tsubomi a écrit:
il dirigea vers lui un regard franc, et lui présenta son dos.
J'aime beaucoup le fait que cette phrase soir répétée à chaque fois, ça montre bien que le cheval ne part pas avec de mauvaises intentions, et que tous les personnages sont égaux lorsqu'ils tente ce "challenge" Very Happy

Tsubomi a écrit:
— Finalement, tu es déjà bien dressé. Et puis, on dirait pas comme ça, mais je sens bien que tu as de la force. Je suis sûr que tu pourras m'être utile dans les champs.
[...]
— Il n'y avait vraiment pas de quoi avoir peur ! Tu n'es qu'une bête et il te faut un maître, voilà tout !
[...]
— Aller, plus vite, plus vite ! Montre-moi de quoi tu es capable !
Est-ce que ce ne serait pas plus intéressant que chaque homme dise quelque chose de différent ? Par exemple l'un qui dit qu'il va faire travailler le cheval dans les champs (comme tu l'as écrit), un autre qui voudrait le placer dans un cirque, et le dernier qui voudrait le revendre une fortune (je sais pas, hein, je dis au pif, ils peuvent très bien aussi en vouloir à sa viande haha)

Tsubomi a écrit:
Le petit garçon eut le sentiment de s'envoler, si bien qu'il aurait pu atteindre la lune. Ce ne furent que quelques instants, mais quels instants fantastiques ! Lorsque les sabots du cheval touchèrent le sol du rivage opposé, le petit garçon tout excité s'écria :
— Je le savais ! Je savais que tu n'étais pas un cheval comme les autres ! Tu es le fils de la lune ! Et tu sais comment je le sais ? C'est parce que lorsque tu m'es apparu, j'ai senti à travers les rayons que la lune déposait sur toi toute la tendresse et la chaleur d'une maman. Tu es son fils. C'est pour ça qu'on ne te voit que la nuit et que tu parais sorti d'un rêve.
Fils de la lune ou non, le cheval venait de montrer qu'il respectait le petit garçon. Et à partir de cette nuit-là, la lune était devenue le témoin de la naissance d'une amitié entre le cheval et le petit garçon. Une amitié fondée sur un respect mutuel.
La fin me laisse un peu perplexe ...? Dans un conte la plupart du temps il y a une morale de fin, pourquoi ne pas simplement expliquer que le cheval n'a pas jeté le petit garçon dans la rivière parce qu'il n'a pas cherché à le posséder ? Chacun des autres voulait le garder pour lui, en faire sa propriété. Plutôt que finir sur une révélation qui n'a pas trop de rapport avec le texte, je verrais bien une morale comme "car quand une fleur est magnifique, splendide et unique, il ne faut pas essayer de la cueillir. Il faut simplement la laisser vivre et la contempler."

Voilàààà~

_________________
"We are all stories, in the end. Just make it a good one."


Mon blog perso: Le Soliloque de Tess
Revenir en haut Aller en bas
Dryanide
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 324
Age : 29
Localisation : Berlin
Loisirs : Danser et virevolter, sur la musique, sur la pensée, sur la mélodie des mots
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Jeu 9 Mar 2017 - 16:03

degu Ametis, ta proposition de conclusion est shiny
Je trouve qu'effectivement ça a peut-être plus de sens de jouer sur le fait qu'il n'a pas essayé de le posséder, plutôt que sur leur amitié grandissante, finalement Smile

Pour conclure :
licorn

Mr Green

_________________
Quand la vie vous tend un citron, il faut dire : "Mmmhhh... J'adore les citrons. Vous avez quoi d'autre ?" [Henri Rollins]
Revenir en haut Aller en bas
nolwel
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 40
Age : 21
Localisation : Les fesses sur le trône de fer
Date d'inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Jeu 9 Mar 2017 - 20:30

J'ai commencé ton texte en me disant : "Mwais, les chevaux, c'est pas mon truc..."
Mais au final, j'ai vraiment accroché ! Haha, vu la description, j'ai à un moment pensé que c'était un kelpie.
Je suis d'accord avec les filles en ce qui concerne les paroles des hommes, les descriptions et la fin.
Pour les descriptions, il est vrai qu'après tout, c'est un conte, mais comme le texte est assez court, tu peux en rajouter. Pour la fin, oui, moi j'en ai conclu que c'était parce qu'il ne voulait pas le posséder contrairement aux autres ! Je pense que tu pourrais faire un petit parallèle avec la rivière d'ailleurs. Une conclusion du genre : une amitié sincère et mutuelle te permet de franchir nombre d'obstacles, le cœur plein d'allégresse, alors que si tu cherches à tirer profit de ceux qui veulent être tes amis, tu te noieras seul dans tes chagrins
Enfin formulé autrement of course, mais tu vois l'idée !
Bon en tout cas moi, j'ai vraiment aimé ! C'était un conte adorable, surtout parce qu'on a tendance à croire que le cheval est un psychopathe au début xD. Le fait qu'il soit le fils de la lune est cool aussi Smile Même si tu pourrais développer davantage cette relation. En quoi le fait qu'il soit le fils de la lune apporte quelque chose à ton conte ?
Revenir en haut Aller en bas
Ilona
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Féminin Nombre de messages : 12
Age : 23
Localisation : Finlande mais pas pour longtemps !
Loisirs : LIRE ! Écrire, peindre, chanter, faire de la randonnée... Voir des amis. Éventuellement
Date d'inscription : 09/03/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Jeu 9 Mar 2017 - 20:33

Moi aussi j'ai beaucoup aimé ton conte Tsubomi ! Je pense qu'il est vraiment mignon pour des enfants et qu'il fait bien prendre la mesure de ce qui est important dans la construction d'une relation.

J'adore le passage avec l'allumeur de réverbère, je le trouve poétique et en plus, il est un peu troublant car au début on ne prête aucune intention malveillante à l'homme mais le cheval le rejette. En plus, ce n'est pas tant le désir de posséder le cheval qui anime cet homme mais plutôt le désir de susciter l'envie chez les autres, je trouve ça très fin.

Comme les autres, j'aime bien le fait que le cheval se laisse monter à chaque fois, qu'il laisse une chance à chacun.

Je changerais peut-être l'ordre de passage des trois hommes, pour avoir un effet de gradation. En lisant ton texte, je me suis dit que le plus brutal avec le cheval était le vieil homme, qui lui donne des coups de cannes et des ordres, puis vient l'homme chauve qui pose l'idée que le cheval est inférieur à lui, et ensuite le jeune homme qui veut utiliser le cheval, certes, mais qui induit plutôt l'idée d'une collaboration. Du coup, j'aurais tendance à inverser l'ordre de passage pour aller vers l'homme qui a le comportement le moins "violent" mais qui cherche toujours à exercer son emprise sur le cheval.
Mais si tu changes les motivations de chacun des hommes comme le suggère Ametis, ça pourrait encore évoluer Smile

Globalement je suis assez d'accord avec les autres, il faudrait peut-être plus développer la relation qui se fait entre le cheval et l'enfant, amener les choses de manière un peu plus lente.

J'aime bien ce passage: "Mais soudain, le cheval partit au galop droit vers la rivière la plus proche et..." parce qu'on se dit "Zut ! Lui aussi ??", on est vraiment surpris !

Voilà voilà, je sais pas ce que tu en penses. En tout cas j'ai vraiment beaucoup aimé l'idée et je trouve que c'est parfait pour des enfants : tu arrives à mettre des éléments qui émerveillent en gardant une morale et tout... Je trouve ça vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/t6847-bonjour-bonjour#164494
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Ven 10 Mar 2017 - 17:41

Bonsoir !!!

Alors, j'ai lu ton petit conte... Et je ne sais pas trop quoi en penser. Ne vois rien de méchant dans ce que je vais te dire, mais j'ai trouvé l'histoire un peu trop simple. Personnellement, je m'attendais déjà à ce que le cheval avance uniquement si on était gentil et aimant. Par contre, je pense que tu pourrais en faire quelque chose de bien mieux si tu décrivais plus le paysage, les personnages... Bref, il y a du potentiel ! Il faut juste le retravailler pour moi. génial

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 13 Mar 2017 - 12:12

Merci beaucoup à vous toutes pour vos conseils pertinents ! lovyou
Vos compliments me touchent et vos remarques me seront très utiles !

Alors pour reprendre là où je me suis mal fait comprendre et répondre à vos interrogations :
- Les trois hommes :
Comme le dit Ilona, j'avais dans l'idée que l'un veut utiliser le cheval, l'autre est autoritaire et compte sur sa prétendue supériorité, et le dernier est brutal. Pour moi il s'agissait de trois choses bien différentes, tout comme l'était le désir de susciter l'envie chez les autres (je reprends l'expression tout à fait exacte d'Ilona) pour l'allumeur de réverbères. En fait, leur problème ce n'est pas tant qu'ils veulent posséder le cheval (je n'ai rien contre les gens qui ont un cheval), mais leur manque de respect envers lui ! Je crois qu'il va falloir que je me débrouille pour que ça soit plus compréhensible. En tout cas, c'est pour cette raison que je préfère qu'ils n'aient pas tous envie de l'utiliser d'une manière ou d'une autre... Aurais-je tort selon vous ?
- La fin :
C'est bien difficile de terminer ce conte x) J'admets que terminer sur une phrase qui explicite clairement la morale me permettrait de terminer à la fois simplement et poétiquement. Dans ce cas j'enlèverai l'histoire de fils de la lune. Ce détail c'était pour ajouter de la poésie et du mystère au cheval, car c'est ce que pense le petit garçon mais on n'en est pas sûr. Mais en soi ce n'est pas très important. Donc je vais sûrement finir sur l'idée de la morale juste après qu'ils aient sauté. Qu'en pensez-vous ?
- La relation entre le petit garçon et le cheval :
Je ne sais pas encore si je la développe. Il faut que je montre que le petit garçon respecte le cheval, rien de plus. J'espère que ce ne sera pas trop frustrant.
- La description :
Alors j'hésite à développer parce que comme certaines l'ont imaginé également, j'aimerais bien que ce soit un conte illustré. Et dans ce cas le trop de descriptions ne serait pas nécessaire et pas forcément intéressant pour l'enfant qui écoute le conte ou qui le lit.

Voilà, dites moi ce que vous pensez de tout ça svp jap

PS :
Djevelen je comprends que tu puisses trouver l'histoire trop simple et prévisible. Mais le fait est que mon objectif n'est pas vraiment de surprendre le lecteur. J'espère juste pouvoir être capable de l'émerveiller ne serait-ce qu'un peu Smile

***
Edit :

Que pensez-vous d'une fin comme celle-ci ?
Nouvelle fin:
 

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 13 Mar 2017 - 15:36

Je préfère cette fin à l'histoire du fils de la Lune bounce

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Ametis
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 868
Localisation : Au pays du thé et des corgis !!
Loisirs : Dessin, écriture, théâtre, musique, cocktails...
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 13 Mar 2017 - 16:17

Idem, je trouve cette fin plus logique ^^ En revanche je trouve que le style que tu as utilisé s'adresse à des adultes, les phrases sont longues, ponctuées de virgules, avec des mots compliqués ! Peut-être qu'il faudrait simplifier tout ça pour des enfants ? Épurer ces quelques lignes ?

_________________
"We are all stories, in the end. Just make it a good one."


Mon blog perso: Le Soliloque de Tess
Revenir en haut Aller en bas
Dryanide
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 324
Age : 29
Localisation : Berlin
Loisirs : Danser et virevolter, sur la musique, sur la pensée, sur la mélodie des mots
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 13 Mar 2017 - 17:20

+1 avec Ametis Smile
J'aime cette fin (juste attention aux répétitions), la morale est du coup logique avec l'histoire Smile

_________________
Quand la vie vous tend un citron, il faut dire : "Mmmhhh... J'adore les citrons. Vous avez quoi d'autre ?" [Henri Rollins]
Revenir en haut Aller en bas
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 13 Mar 2017 - 17:46

Super, merci ! Smile
Je vais arranger un peu le tout et je posterai ensuite la nouvelle version

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Ametis
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 868
Localisation : Au pays du thé et des corgis !!
Loisirs : Dessin, écriture, théâtre, musique, cocktails...
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 13 Mar 2017 - 18:00

Génial, j'ai hâte de lire ça ^^

_________________
"We are all stories, in the end. Just make it a good one."


Mon blog perso: Le Soliloque de Tess
Revenir en haut Aller en bas
FiorDiLatte
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 33
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   Lun 24 Avr 2017 - 22:09

Salut Tsubomi,

Je viens de lire ton conte, et il m'a vraiment plu.
On y retrouve bien l'atmosphère des contes pour enfants et c'est agréable à lire.

Citation :
Mais soudain, le cheval partit au galop droit vers la rivière la plus proche et y précipita (...)

Cette petite phrase qui revient comme un refrain m'a beaucoup plu. Elle colle tout à fait avec le style de ton récit.

J'ai été surprise par la fin. Quand le cheval a traversé la rivière avec l'enfant, j'ai pensé qu'il l'emportait ailleurs et qu'ils ne reviendraient pas. Mais j'ai trouvé que prolonger la balade pour le plaisir d'être ensemble était une très bonne idée, aussi Smile

Je n'ai relevé qu'une chose qui pourrait à mon avis être un peu améliorée. Je précise que je n'ai pas pris le temps de lire les avis précédents avant d'écrire le mien donc excuse-moi si je crée un doublon.
Au début de ton histoire, quand tu parles de l'allumeur de réverbères, la répétition du pronom "il" m'a un peu dérangée :

Citation :
La nuit venait de tomber, il était temps pour l'allumeur de réverbères d'apporter quelques lueurs aux rues du village. Lorsqu'il alluma son premier réverbère, il entendit comme un bruit de sabots. Mais c'était impossible, pensa-t-il, tous les chevaux étaient dans leurs écuries à cette heure. Il s'avança jusqu'à un second réverbère et entreprit de l'allumer à son tour. C'est alors qu'il le découvrit. Le mystérieux cheval émergea lentement de l'obscurité comme d'un songe. Il s'approchait tranquillement de l'allumeur de réverbères. Une fois à sa hauteur, il dirigea vers lui un regard franc, et lui présenta son dos.

Peut-être que tu pourrais envisager de réduire le nombre, pour varier les tournures et pour faire respirer ton texte, d'autant qu'à force, c'est un peu confus (de quel "il" s'agit-il ?).

Voici une petite suggestion :
La nuit venait de tomber, l'heure était venue pour l'allumeur de réverbères d'apporter quelques lueurs aux rues du village. En allumant son premier réverbère, il entendit comme un bruit de sabots. Mais c'était impossible, tous les chevaux étaient dans leurs écuries à cette heure [je pense qu'ici on comprend bien qu'il s'agit de sa pensée sans qu'il soit nécessaire de le préciser]. S'avançant jusqu'à un second réverbère, il entreprit de l'allumer à son tour. C'est alors qu'il le découvrit. Le mystérieux cheval émergea lentement de l'obscurité comme d'un songe et s'approcha tranquillement de l'allumeur de réverbères. Une fois à sa hauteur, il dirigea vers lui un regard franc, et lui présenta son dos.

Enfin, une dernière petite chose que tu pourrais améliorer un peu, je pense (mais je chipote ^^) :

Citation :
Le mystérieux cheval émergea lentement de l'obscurité comme d'un songe

Le mystérieux cheval émergea (...) comme dans un songe ? comme venu d'un songe ?
J'ai l'impression que la tournure que tu as employée est incomplète.

A part ça, très joli récit !
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/t6934-espace-personnel_fiordilatte
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cheval sans cavalier (Mini conte) - commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN CHEVAL SANS CAVALIER
» Mini conte de NOEL
» [INFO] Comment configurer connexion Bluetooth sans cable USB (prise mini USB téléphone cassée)
» Paul Berna : le cheval sans tête
» Bouton de blouse ou cape - motif cheval & cavalier - fin XVIII / XIXème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: