Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pensées d'un borain - commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Pensées d'un borain - commentaires   Dim 12 Mar 2017 - 19:04

Merci d'avoir pris le temps de lire mon texte jap

Etant donné la nature de ce travail, je ne peux pas énormément changer le fond, mais un peu quand même.
Bref, allez-y, je suis tout ouïe !

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 347
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Pensées d'un borain - commentaires   Sam 18 Mar 2017 - 21:41

Hello Tsubomi Hi

Alors alors, que dire de ce texte ? On va voir ça :p

Tsubomi a écrit:
C'était un jour comme les autres à Bourg Saint Maurice, une ville savoyarde qui l'était moins.
→ au début, j'ai pas tout de suite compris que le "l'était moins" faisait référence à comme les autres, du coup comme c'est la première phrase c'est un peu gênant que ce soit confus ^^

Tsubomi a écrit:
Pour la plupart, les touristes passaient en effet la totalité de leurs vacances au sein des stations de ski, sans jamais prendre la peine de descendre jusqu'à la ville au fond de la vallée. Après tout, pourquoi l'auraient-ils fait ?
Tsubomi a écrit:
Selon lui, le territoire du versant des arcs n'appartenait plus aux borains mais aux touristes.
-> Alors, pour ces deux phrases, j'avoue que je me sens un peu... mal ^^ Pour être déjà partie en vacances à la montagne, j'avoue que tu me fais me poser des questions que je ne m'étais jamais posé avant

Tsubomi a écrit:
Désormais, des feuillus étaient venus se joindre à eux, tels que des trembles, des frênes et des bouleaux. 
→ Y a des feuillus à la montagne ? (Je me sens stupide là)

Tsubomi a écrit:
Il regrettait l'implantation des grandes surfaces exactement à l'endroit où se trouvaient autrefois les terres les plus fertiles de la commune. Il n'y voyait désormais plus qu'un lieu source de bruit, de laideur, et de pollution.
→ c'est un peu la même chose chez moi en fait (d'accord, c'est la même chose partout) du coup j'ai l'impression que ça me concerne aussi, je compatis donc pas mal à ce qu'il pense

Concernant l'avant dernier paragraphe : tu veux me faire entrer en dépression ? xD Franchement j'ai trouvé ça très juste et très triste car au fond, il n'a pas tant que ça peur du changement, il a juste peur que la ville qu'il aime devienne méconnaissable à ses yeux, et qu'elle évolue mal

Tsubomi a écrit:
Une voix calme et dépourvue d'humanité
Wouaaah, ça tranche tellement avec les soucis « humain » du borain, c'est franchement bien joué !


Tsubomi a écrit:
celui qui resterait à jamais un borain
Tu m'as achevée avec cette phrase.... Je t'avoue que je me reconnais énormément dans ce qu'il dit, car les transformations touchent un peu l'environnement où j'habitais avant, et comme lui, je me sens un peu "expatriée" dans une grande ville, alors qu'au fond, je resterai toujours l'habitante de ma petite ville d'origine Very Happy


Alors globalement, je croyais que ça n'allait être que de la description, mais je suis surprise ! D'ailleurs tes descriptions sont très réussies je trouve, on capte bien la nature du lieu.
Concernant l'ensemble du texte, bon, tu m'as carrément démoralisé xD Comme je te l'ai dis, ça me touche beaucoup du fait que je me sente proche du borain, et ça me rend d'autant plus triste de le savoir malheureux et un peu anxieux aussi, vis à vis de sa ville chérie.
Bon, je pourrais faire un pavé pour parler de tout ce que je ressens, mais je vais arrêter là pour le bien de tous xD
Voilà, la seule chose pour moi qu'il faudrait modifier est le titre, qui n'est pas vraiment accrocheur, et aussi car "pensées" est un mot assez neutre et terne je trouve, ce qui ne reflète absolument pas l'émotion que j'ai trouvé dans ton texte. Smile

En espérant t'avoir aidé un peu (dixit la fille qui n'a rien proposé xD)


_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Tsubomi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Age : 23
Date d'inscription : 23/02/2017

MessageSujet: Re: Pensées d'un borain - commentaires   Sam 18 Mar 2017 - 22:10

Merci beaucoup pour ton commentaire Rin ! Je suis super heureuse d'avoir réussi à te faire ressentir autant de choses ! Very Happy  Mais je ne voulais pas te démoraliser, je suis désolée...

Alors oui pour la première phrase, c'est pas top, je te l'accorde :/ Je ne savais pas trop comment démarrer pour être honnête. Et pour ce qui est du titre, je n'avais pas vraiment pris le temps d'y réfléchir en fait. Donc c'est vrai que j'aurais pu trouver mieux.

Sinon, je pense que c'est important d'avoir conscience que le tourisme a toujours des conséquences, qui peuvent être à la fois positives et négatives. Mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas partir en vacances Smile

Oui il y a des feuillus en montagne, si l'altitude n'est pas excessive, là où il n'y avait pas d'arbres auparavant. En fait si tu as une prairie abandonnée, il va y avoir apparition de ronces et de buissons, qui seront ensuite remplacés par des feuillus, puis par des conifères.

En tout cas, je suis contente que tu aies pu te retrouver dans le texte, j'ai réussi à provoquer de l'empathie, c'est génial ! Very Happy

_________________
"Nous n'existons sur Terre que depuis une fraction de seconde et,
si, demain, nous devons disparaître, notre absence passera inaperçue."

Ian Malcolm, Jurassik Park de Michael Crichton (1990)
Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 347
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Pensées d'un borain - commentaires   Sam 18 Mar 2017 - 22:16

Héhé, ne t'en veux pas, ça veut surtout dire que tu as bien réussi ton coup ^^
Pour le titre, je pense que la difficulté vient du fait que même si ton texte nous fait ressentir certaines émotions, le but initial est la description (il me semble que c'état pour un travail, c'est ça ?) Du coup, le titre est adapté à la dimension descriptive du texte, et si tu arrives à trouver un titre qui aille aussi avec l'aspect émotionnel... et bien courage, car ça ne va pas être facile xD

Pour le tourisme, je t'avoue que ce n'est pas un thème vers lequel j'irai spontanément. J'avais déjà une vague idée du fait que cela pouvait être un peu néfaste, mais ton texte l'a rattaché à une de mes réalités, donc c'est pour ça que ça me fait me poser la question (mais oui, il ne faut pas arrêter les vacances quand même, mais j'imagine qu'on pourrait aussi ne pas "juste faire les touristes" x) )

Et sinon, j'ai tendance à avoir de l'empathie pour un peu tout, mais j'avoue quand même que pour ton borain, c'était un bon niveau au dessus ^^

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées d'un borain - commentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées d'un borain - commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pascal, Blaise] Pensées
» Dollhouse : avis et commentaires
» De Grand teton à Glacier en passant par Yellowstone - Vos commentaires
» Discussions, commentaires et prévisions sur Occupation Double...ici
» Les pensées de San Antonio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: