Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lili est passée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruppert
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Lili est passée   Jeu 6 Avr 2017 - 13:45

A vous les studios.

R.
Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 347
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Lili est passée   Ven 7 Avr 2017 - 20:23

Salut Smile

J'ai lu ta nouvelle, donc je viens mettre un petit commentaire ^^

Alors, pour commencer, je ne sais pas si ça va t'étonner ou pas, mais je ne savais pas vraiment quoi ressentir
En fait, je suis quelqu'un qui s'investit énormément émotionnellement dans les personnages, et j'ai l'impression que le narrateur n'est pas capable de ressentir quelque chose (je sais pas si c'est fait exprès ou pas)
Dans l'ensemble, ça m'a donné l'impression qu'il essaie de mettre de la distance avec ce qu'il ressent, ce qui fait qu'il ne ressent rien, et... moi non plus du coup
C'est comme s'il ne s'investissait pas dans sa propre vie et c'est renforcé par le fait qu'il n'a qu'une seule ligne de dialogue dans toute l'histoire, comme s'il ne souhaitait pas partager ce qu'il disait et qu'il se contentait juste de relever les paroles des autres, comme s'il n'était qu'un simple spectateur de sa propre vie (c'est le ressenti que j'ai eu en tout cas)
Ce qui a fait que j'ai eu encore plus de mal, c'est que le seul caractère présentant de réelles émotions, (car la mère et le père se voilent la face tous les deux aussi là dessus) c'est Lili, et désolée, mais elle a un caractère que j'aime pas du tout chez les gens en général xD Le genre autoritaire et qui ne sait pas ce qu'il veut. x) (ceci est purement personnel Razz)
J'ai vraiment eu beaucoup de mal à entrer vraiment dans l'histoire à cause de tout ça, et c'est probablement pour ça que je n'ai pas compris la fin (désolée, je suis parfois lente à la compréhension ><)

Juste une petite remarque :
Ruppert a écrit:
Et elle place un « whisky » en travers de mon « salière » sur le plateau de jeu – mot compte triple. Au tour suivant, elle me colle un « wu » dans les dents – lettre compte triple sur le « y ». 
→ J'imagine que tu voulais dire lettre compte triple pour le u, sinon, ce n'est pas possible (oui j'ai vérifié sur un plateau si c'était faisable) (j'espère ne pas me tromper ^^)

Alors j'ai beaucoup hésité à laisser un commentaire, car comme tu as pu le deviner, ce n'est pas vraiment un style d'écriture qui me convient, puisque j'ai besoin d'un certain quota d'émotions pour bien entrer dans une histoire ^^
Et je t'avoue que par conséquent, j'ai du mal à écrire un commentaire assez constructif (désolée :/). Maintenant, je tiens quand même à préciser que c'est ma façon d'être, les autres auront peut-être des ressentis bien différents ^^

Mais j'aimerai tout de même savoir ce qui t'a motivé dans l'écriture de cette nouvelle, savoir quels en sont les buts et, (puisque je n'ai pas été capable de comprendre ^^) en savoir un peu plus sur le message que tu as voulu véhiculer Smile (ou si c'est juste pour écrire comme ça x) )

A défaut d'avoir vraiment pu être utile, j'espère que l'on pourra en discuter prochainement Smile

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 869
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Lili est passée   Dim 9 Avr 2017 - 11:31

Alors je suis d'accord avec Rin sur le fait que le personnage est très loin de nous, et qu'il n'est pas très doué pour nous faire passer ses émotions, mais à l'inverse, j'ai beaucoup aimé!

Parce que mine de rien, si. Malgré tous ses efforts pour rester maître de ses émotions, pour ne pas en laisser trop voir (je pense qu'on l'a élevé comme ça, dans sa famille, on ne montre pas ce que l'on ressent), on sent qu'il aime son père. Et que sa mort va être très difficile pour lui. Je pense que d'une certaine manière, il aime Lili aussi. 

Et puis cette histoire de vase qui reste vide, c'est une manière de dire qu'il se sent seul. Il aimerait être aimé comme son père aima sa mère en son temps. Wink 

J'aime beaucoup ton écriture qui sert au mieux l'ambiance de ton texte. Tout en sobriété pour raconter des choses finalement pas très drôles. Et puis si, quand même, c'est drôle. Le père garde son humour, et le coup de scrabble, moi, ça m'a fait sourire.

Franchement, on s'y croit, aucun doute que cette famille pourrait exister. Quand le narrateur décrit ses dimanches d'antan, je visualisais ma maison x) 

Après je me demande quel était le centre de ta nouvelle à la base. Car d'après le titre, on pourrait s'attendre à ce que la relation du narrateur avec Lili soit la plus mise en avant, mais personnellement, ce qui m'a le plus marqué c'est celle avec les parents. Lili, on s'en fout un peu je trouve Razz Surtout qu'elle est moyen cool.

Il y avait beaucoup de choses dans cette nouvelle, je pense que j'ai oublié pas mal de trucs, donc si tu as des questions précises, n'hésite pas!
En tout cas tu as une écriture "efficace" si j'ose dire, qui n'a pas besoin d'en faire beaucoup pour nous plonger à ta suite! Wink 

A bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Ruppert
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Lili est passée   Dim 9 Avr 2017 - 14:20

Coucou les amis,

merci pour vos commentaires et votre lecture.

C'est intéressant de noter que vous trouvez le narrateur un peu "froid", il est à mon sens "pudique", et l'émotion est bien présente, selon moi. Ce qui vous a gêné, c'est peut-être qu'elle est suggérée par ses actes ( les roses, les visites à son père, la rose qu'il envoie à sa mère en se faisant passer pour son papa) et non par une forme d'introspection. C'est volontaire car ce genre de sujet peut vite tourner au pathos ou en sentimentalisme, et c'est à mon sens ce qu'il y a de pire, en tout cas je n'aime pas le lire (vous ne me verrez pas avec un bouquin de Musso).

@ Rin : merci pour cet investigation sur le scrabble, j'avoue que je pensais qu'il y avait deux W dans le jeu or il n'y en a qu'un, donc la mère ne peut placer "whiskie" et "wu" avec une lettre compte triple sur le w dans la même partie. Je vais essayer d'arranger cela! Wink

@ Salut : tu as, je pense, mieux senti la sensibilité sous-jacente du narrateur, toute en retenue et en subtilité.

A tous les deux, merci d'avoir commenté et aimé ce texte. Vos avis sont précieux et m'aide à m'améliorer.

R.

yes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lili est passée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lili est passée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Transports) Information sur le Pass Navigo et les frais de transport
» Passé, Présent et Futur
» Broder ensemble le marquoir Cadichon du Passé Composé
» acheter vous les pass disney
» J'ai passé une journée de dingue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: