Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Carnets du Grenier - Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adimux
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Les Carnets du Grenier - Commentaires   Jeu 8 Juin 2017 - 20:12

"Les Carnets du Grenier" inspiré de "Les Carnets du sous-sol" Dostoîevsky :

http://ecrire.ingoo.us/t6998-les-carnets-du-grenier#166316

Est-ce que je met la suite Smile ?
Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 300
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: Les Carnets du Grenier - Commentaires   Dim 11 Juin 2017 - 23:51

Alors alors alors alors alors...
Désolée, je suis encore un petit peu chamboulée ^^

Salut  Hi

Je viens de finir ton texte (les 4 parties), et je vais essayer de commenter sans trop m'égarer x)
Au début, j'attendais simplement de voir où tu nous emmenais. En effet, la première partie est plus une réflexion que se fait ton personnage de la nature humaine. Et bien qu'il s'agisse d'une vision à laquelle je n'adhère pas (Razz), j'ai continué à lire ^^
En tout cas, j'ai vraiment du mal à me faire une opinion sur ce personnage (je sais pas si c'est fait exprès xD). Il alterne entre des pensées que je n'apprécie pas, à un discours que je comprends totalement (la discussion avec sa femme, avec laquelle je suis en total désaccord d'ailleurs xD).
De plus, il a des comportements que j'ai beaucoup de mal à comprendre, surtout dans sa relation avec les autres (bon, la fin m'a laissé un peu perplexe, c'est arrivé très très vite, mon cerveau a eu du mal a assimiler toute la situation)

Dans l'ensemble, j'ai eu un peu de mal à compatir pour ce personnage, puisque l'histoire est assez courte et qu'il souffre d'un pessimisme et d'un fatalisme qui m'empêche en peu de ressentir de la sympathie pour lui ^^

A part ça, j'ai remarqué quelques erreurs de temps : des verbes étaient au présent alors que tous les autres sont au passé.

Ah, et une chose que j'ai vraiment adoré, c'est cette espèce de haine qu'il a pour l'hypocrisie humaine, qui est quelque chose qui me touche beaucoup, j'aurai apprécié que tu développes cet aspect un peu plus, je trouve ça important, surtout de nos jours x) Après c'est un avis personnel, car sur le coup j'ai trouvé la réaction du voisin un peu forcée (le fait qu'il ne réponde que par des petits mots car il se fiche des histoires du personnage principal), mais en y réfléchissant, c'est quelque chose que des personnes pourraient faire je pense, même si c'est vraiment le comble de l'impolitesse

En tout cas, cette petite histoire m'a un peu perturbée, dans le sens où je suis incapable de comprendre pleinement le personnage et sa façon d'être, et que sa façon d'agir m'a beaucoup surprise ^^
En conclusion :
adimux a écrit:
Je dédie ces écrits à tout humain assez cultivé qui pourrait comprendre le pourquoi de mes actes.
Désolée mon gars fatig

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Carnets du Grenier - Commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dollhouse : avis et commentaires
» [Autin-Grenier, Pierre] C'est tous les jours comme ça
» De Grand teton à Glacier en passant par Yellowstone - Vos commentaires
» [vide grenier] paris le 13 septembre
» [Beau livre] Les Carnets de Gordon McGuffin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: