Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Berceuse Violente
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 28
Loisirs : yoga, jogging, randonnée
Date d'inscription : 07/08/2017

MessageSujet: Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente   Mar 8 Aoû 2017 - 16:54

C'est ici que vous pouvez me laisser vos commentaires.
N'ayez jamais peur de faire, trop long, trop franc, trop détaillé, trop méchant. Ou tout l'inverse.

Merci par avance pour avoir pris le temps de me lire et de me laisser un avis.


_________________
"Pour devenir un meilleur artiste, il te faut prendre les bonnes critiques positivement et les mauvaises critiques positivement aussi. J'espère que tu seras un artiste qui prête davantage l'oreille à des paroles qui le défient plutôt qu'à des paroles qui le flattent." BYG
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 910
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente   Ven 11 Aoû 2017 - 18:03

Salut Berceuse violente!

This is my comment Wink 

Chapitre 1:

Citation :
et le nouveau-né que je conte
ce n'est pas très clair comme formulation

Citation :
En effet, le coréen vient au monde
Là j'ai cru que tu faisais une généralité sur les coréens, comme tu aurais pu dire "l'éléphant naît avec une trompe" XD  Ça fait bizarre parce que son frère aussi est coréen, comme toute sa famille, ce n'est donc pas vraiment une particularité intéressante à soulever.

J'adore le parallèle que tu fais entre les prénoms, la gémellité, et la scission de la Corée!!

Citation :
Bang bang font les battements de mon cœur.
Trop bien!! *O*

Citation :
Le coréen est en effet un tir longue distance.
Là encore, je trouve que ça fait bizarre.

Oh c'est tout mignon comme fin!!! Smile

Tu inventes du coup ou tu as tes sources?
Revenir en haut Aller en bas
Berceuse Violente
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 28
Loisirs : yoga, jogging, randonnée
Date d'inscription : 07/08/2017

MessageSujet: Re: Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente   Lun 21 Aoû 2017 - 19:46

Merci pour ce commentaire, c'est sympas, j'espère que tu passeras voir la suite.
Pour les passages avec le coréen (d'ailleurs c'est une faute, il faudrait que je dise le Coréen avec une majuscule...) c'est simplement un adjectif pour le nommer d'autant plus qu'il n'a pas encore de nom, plutôt que d'écrire Yongguk j'écris le Coréen. Je comprends que tu puisses t'attendre à des généralité mais beaucoup de roman font cela : "le français", "l'hispanique"...
Pour le côté inventé, Yongguk a un frère jumeaux et il n'a parlé qu'à l'âge de cinq ans, ça ce sont les faits que je tire d'une interview de 2012, le reste est romancé Wink

Encore merci, à bientôt j'espère.

_________________
"Pour devenir un meilleur artiste, il te faut prendre les bonnes critiques positivement et les mauvaises critiques positivement aussi. J'espère que tu seras un artiste qui prête davantage l'oreille à des paroles qui le défient plutôt qu'à des paroles qui le flattent." BYG
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 910
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente   Lun 28 Aoû 2017 - 12:58

Holà Berceuse Violente!

J'ai lu la première partie du chapitre 2 Smile  

Citation :
Ce n’est pas sans fierté que la mère de Yongguk lui tend une lettre. 
Je trouve que ce serait bien une indication de temps: ex: "un matin", "ce soir-là" pour ancrer un peu plus ton récit.

Citation :
S’il touchait un peu d’argent à chaque fois qu’il prononce le mot : « travail », Yongguk serait un homme riche. 
Et il ne l'est pas?

Je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est que je trouve ça cool que tu élargisses le sujet à la culture coréenne quand l'occasion se présente.  génial

Après, personnellement, j'aime bien connaître le fond des choses, comprendre les mécanismes, et distinguer la réalité de la fiction  Razz Ce qui fait que cela me stress un peu de ne pas savoir ce qui est inventé et ce qui est vrai dans ton récit. Je me demande aussi comment tu vas t'en sortir, car inventer la vie réel de quelqu'un qui existe (et qu'en plus on admire!), ça ne doit pas être facile!

EDIT: Chap 2 part 2:

Ok. En deux phrases tu as réussi à me donner trop envie de voir Séoul de près --'

Citation :
Il lui arrive de s’arrêter un milieu d’une phrase avant de repartir.
*au milieu

Citation :
Elle avait d’abord tout mis sur le dos de la distance géographique. C’était peut-être bien là la façon de son fils de lui faire payer ses dix longues années d’absences ?
ah bon?? Tu ne nous l'as pas dit ça?  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Berceuse Violente
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 28
Loisirs : yoga, jogging, randonnée
Date d'inscription : 07/08/2017

MessageSujet: Re: Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente   Lun 28 Aoû 2017 - 13:58

Salut a écrit:
Je trouve que ce serait bien une indication de temps: ex: "un matin", "ce soir-là" pour ancrer un peu plus ton récit.
Cela me paraît être une bonne idée.

Salut a écrit:
Et il ne l'est pas?
Ah ah ! C'est une très bonne question. Une question essentielle même... J'y reviendrai dans le chapitre 14 (l'argent)

Salut a écrit:
je trouve ça cool que tu élargisses le sujet à la culture coréenne quand l'occasion se présente.
Merci. C'est tout de même un objet important de ce livre, parler d'un phénomène qui puisqu'il appartient à une autre culture permet donc de rencontrer cette autre culture. C'est en tout cas comme ça que j'ai vécu ma rencontre avec la K-pop, pour moi c'était avant tout une rencontre avec une autre culture qui m'a tout de suite fasciné et inspiré.

Salut a écrit:
Ce qui fait que cela me stress un peu de ne pas savoir ce qui est inventé et ce qui est vrai dans ton récit.
Je comprends ce sentiment. Globalement, j'ai fait en sorte de coller le plus possible aux faits (c'est a dire que les événements que je décris sont réellement arrivés), par contre le contexte, les dialogues sont quant à eux inventés. J'ai un peu l'impression quand je te lis que le fait qu'on ne sache plus ce qui relève du vrai ou de la fiction est en fait plutôt une bonne chose. Si on pouvait le voir, c'est que j'aurais quelque part un peu raté mon coup.
J'ai créé un dossier avec toutes mes sources (elles sont parfois fiables parfois un peu de l'ordre de la rumeur, mais en les recoupant j'arrive à trouver une cohérence), mais je me dis que c'est mieux que tu découvre les choses sans avoir accès à mes références. Mais sache qu'elles existent  Wink
Après, si tu veux jouer au "vrai, pas vrai?" sur un élément en particulier, je pourrai toujours te répondre. Wink

Salut a écrit:
Je me demande aussi comment tu vas t'en sortir, car inventer la vie réel de quelqu'un qui existe (et qu'en plus on admire!), ça ne doit pas être facile!
Lol, c'est vrai ça, comment vais-je m'en sortir ? Des fois, je m'arrache des cheveux. Mais d'un autre côté, je sais où je vais, j'ai déjà écrit un gros bout et je pense que je vais y arriver... J'ai envie de dire, "il le faut", j'ai trop investi dans ce projet pour l'abandonner maintenant parce que j'ai une difficulté ici ou là.
Quand elle l'admiration, elle est plus une force qu'une faiblesse. La subjectivité qu'elle sous-entend ne fait que renforcer, je l'espère, la force de cette description. C'est elle qui me permet de faire un roman de société avec une certaine émotion et non un documentaire plat et distancier.

A très bientôt, alors.
Il me tarde Wink

PS
J'ai fait une mise à jour pour que le fait que Yongguk vive chez ses grands parents dans sa petite enfance soit plus clair. Je pensais que cela était clair quand je parlais du déménagement, qui ne concernent que les enfants, qui passent en fait de "chez les grands parents" à "chez les parents", ce qui signifie que les parents ne vivaient pas avec eux. Sa mère était loin. Bref, j'ai cru que c'était assez clair mais tu n'es pas la seule à avoir fait cette remarque j'ai donc changé la fin de premier chapitre pour clarifier les choses. Encore merci du conseil. A bientôt.

_________________
"Pour devenir un meilleur artiste, il te faut prendre les bonnes critiques positivement et les mauvaises critiques positivement aussi. J'espère que tu seras un artiste qui prête davantage l'oreille à des paroles qui le défient plutôt qu'à des paroles qui le flattent." BYG
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espace commentaire - Hallyu - Roman réaliste par Berceuse Violente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon roman recherche un bêta-lecteur !
» "L'espace d'un été" de Jill Barnett.
» Mosaïque
» Alison Lurie
» Zoé Valdès - (Cuba).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: