Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vivre l'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dine
Grande Vété
avatar

Féminin Nombre de messages : 746
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Vivre l'écriture   Dim 17 Sep 2017 - 17:06

Bonjour à tous!  dog  

Après une longue absence comptant vacances et réflexions personnelles, je reviens de mes doutes avec un sujet qu'il m'ait à cœur d'aborder avec vous, car il nous concerne tous ici:

Comment vivez-vous l'écriture?

Traduction: Il semblerait que lorsque l'envie d'écrire nous prend, elle ne nous lâche plus d'une semelle. Certains sont nés avec tandis que d'autres la découvre au cours de leur vie, parfois sur le tard. De même que la facilité d'écrire n'est pas la même pour tous. La façon d'appréhender et de vivre l'écriture doit être alors bien différente d'un individu à l'autre.

Alors, tout d'abord, pourquoi écrire? Que vous apporte l'écriture dans la vie de tous les jours?
La voyez-vous toujours comme quelque chose de positif, un allier qui vous aide à affronter la vie, ou parfois de négatif?
Comment associez-vous votre vie familiale, professionnelle et votre vie artistique?

Enfin, je suppose que tout le monde connaît parfois ces horribles moments de doutes et de démotivation totale qui vous amènent à vouloir tout envoyer voler et claquer définitivement la porte de l'écriture derrière vous. Racontez ce qui a signé l'arrêt de mort de votre projet ou au contraire comment avez-vous surmonter cela.

A votre bon cœur Wink

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Vivre l'écriture   Dim 17 Sep 2017 - 22:41

Curieux que tu parles de ça, je suis en pleine période de doute et de "démotivation". Je ne cesse pas d'écrire, mais je ne trouve pas LE projet qui me motive. De fait s'accumule encore et encore des débuts inachevés de quelques milliers de mots pas plus. ::wall:: ::wall::
En fait je crois que c'est un cercle vicieux, plus je cherche LE projet, plus je me mets la pression, plus je trouve que ce que j'écris ne va nul part et plus j'abandonne pour trouver autre chose. Il y a ça et le fait que je me lasse assez vite d'un sujet ou d'un thème.

En fait il y a tant de chose que je veux dire, je n'arrive pas à tout réunir sous une intrigue et un personnage. C'est frustrant, et en plus, ça finit par me donner l'impression que je ne sais plus comment construire un récit, c'est étrange comme sensation. Peut-être que justement, je veux trop en dire et j'intellectualise trop, au lieu de me laisser aller.

Bref, assez parlé de ma situation actuelle, venons-en aux faits. Pour moi, l'écriture, depuis que je m'y suis mis régulièrement au lycée, c'est ma vie... enfin, du moins, je ne peux plus vivre sainement sans écrire. Je ne me sens jamais aussi bien que derrière un clavier, lorsque j'ai une histoire qui me motive. Je peux être tellement transportée, que je ne vois pas le temps passer. Il n'y a rien d'autre qui existe que les personnages et le monde que je fais vivre.
Disons qu'écrire est indispensable à mon équilibre mental. Je me sens plus nerveuse, moins bien dans mes chaussettes quand je n'ai pas écrit depuis longtemps. Ça m'aide à affronter le quotidien, une sorte de soupape de sécurité (pour certain c'est le sport, moi c'est l'écriture, il me faut ma dose ^^).

J'ai toujours des personnages en tête, parfois les miens, souvent ceux des autres (comment ça dans ma tête je suis sans cesse en train de créer des fanfictions ? Pas du tout ! ::angel:: ). J'imagine des scénarios, me fait des petits kiffs de gros clichés que je ne pourrais jamais écrire parce que ça ne rendrait rien sur papier/écran d'ordi. Parfois j'ai des idées que je couche sur papier.

Je ne sais pas comment j'en suis venu à l'écriture, aussi longtemps que je me souvienne j'ai toujours imaginé des histoires, parfois d'autres aventures de mes personnages préférés, étant enfant. Avec le recul, une certaine introspection, je réalise que j'ai peut-être fait ça pour fuir une situation difficile (niveau familial). Pour me protéger peut-être aussi.

Ça s'est transformé en écriture, en véritable écriture vers le collège-lycée, je m'y suis mis un peu régulièrement et il s'est passé à nouveau des choses dans ma famille, une rencontre si je puis dire (ou re-rencontre), et ça a commencé, pour de vrai. C'était tellement agréable et fort que je l'ai gardé pour moi pendant des années j'ai voulu le garder pour moi, surtout pas le partager, j'avais peur qu'on m'enlève ce plaisir, qu'on me le reproche.

Bref, pour moi l'écriture c'est un des trucs les plus importants de ma vie. J'enverrai sans doute balader quiconque me dirait que je devrais arrêter pour X raison. Quiconque partagera ma vie devra me laisser du temps pour écrire. Je préfère d'ailleurs être seule et écrire que d'être avec du monde et ne pas pouvoir le faire.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Vivre l'écriture   Lun 18 Sep 2017 - 17:04

Salut Dine ! Dis-moi, ta question est bien difficile ! Comment dire...

Il semblerait que lorsque l'envie d'écrire nous prend, elle ne nous lâche plus d'une semelle. Certains sont nés avec tandis que d'autres la découvre au cours de leur vie, parfois sur le tard. De même que la facilité d'écrire n'est pas la même pour tous. La façon d'appréhender et de vivre l'écriture doit être alors bien différente d'un individu à l'autre.

Je ne sais que te dire. Pour moi, écrire n'est pas une passion violente mais bien une envie passagère. Il arrive qu'elle soit forte au point que j'y pense durant la journée et avoir hâte de pouvoir m'atteler à mon projet, mais cela reste très rare. Je n'ai jamais ressenti ce que tu expliques :
Enfin, je suppose que tout le monde connaît parfois ces horribles moments de doutes et de démotivation totale qui vous amènent à vouloir tout envoyer voler et claquer définitivement la porte de l'écriture derrière vous. Racontez ce qui a signé l'arrêt de mort de votre projet ou au contraire comment avez-vous surmonter cela.
Effectivement, je ne finis jamais mes histoires, mais ce n'est pas un moment tel que tu le décris, soit de démotivation totale. Je passe juste à autre chose. Bien sûr que j'aurais envie de finir mes écrits, mais je me dis que ce n'est pas bien grave...

La voyez-vous toujours comme quelque chose de positif, un allier qui vous aide à affronter la vie, ou parfois de négatif?
Dur dur, encore une fois, de te répondre. Il y a plusieurs façon d'écrire. Il y a écrire une histoire et écrire simplement.
Ecrire une histoire me rend heureuse, mais n'as pas vraiment d'impact sur moi. Sauf si je crée quelque chose dont je suis particulièrement fière. En revanche, écrire tout simplement, laisser les mots s'écrirent tout seul, écrire en pleurant, écrire pour soi, raconter son histoire ou s'inspirer d'une chanson, a une multitude d'effets sur moi.




Bref, plus que l'écriture, c'est la lecture qui me passione...

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre l'écriture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre l'écriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» [Livre] Manuel de savoir vivre à l'usage des rustres et des malpolis
» Des ateliers d'écriture dans vos régions
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Problèmes d'écriture-
Sauter vers: