Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 M'aimerez-vous ? Nouvelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Jeu 21 Sep 2017 - 17:49

Salut ! Merci à ceux qui passerons par là !
Le texte est par là ! Smile

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans poulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Jeu 21 Sep 2017 - 23:06

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh c'est la deuxième fois que la page se rafraîchie alors que je suis entrain d'écrire le commentaire. Keep calm and commente ma petite Mentalius. Ne te laisse pas distraire par tout ce que Internet peut t'offrir.

On pourrait séparer ta nouvelle en trois parties : une partie sur le sourire qui dure 4 lignes (du moins sur mon téléphone), une autre où il nous décrit et enfin la dernière, celle où il nous pose des questions. Ma préférée est la première ^^. Elle va être toute simple, elle m'a fait immédiatement sourire. Ce genre de sourire qu'on ne peut contrôler, qui se forme tout seul. Je mettrais ça sur la sincérité des phrases utilisées. ça m'a d'ailleurs beaucoup fait penser à trois articles que j'avais vu sur un site (je te donne les liens, c'est cadeau ^^)

http://www.demotivateur.fr/article/jay-weinstein-projet-photo-inconnu-sourire-difference-avant-apres-6745

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/une-lyceenne-capture-ce-qui-se-produit-lorsqu-on-dit-a-une-personne-qu-elle-est-belle-magnifique--4084

http://www.demotivateur.fr/article/mehmet-genc-photographe-complimente-la-beaute-de-ses-modeles-et-immortalise-leur-reaction-7804
 
)

Viens ensuite la deuxième, elle m'a mis un peu mal à l'aise à cause deux phrases "En fait cela fait un moment que je vous vois" "Je vous observe en silence". J'ai l'impression qu'il nous stalke en fait. Il nous observe et il nous "trouve à son goût" 

Terminons ensuite avec le dernier paragraphe. Ce fut affreux, j'avais juste envie de partir en courant. Les questions s’enchaînent : elles étaient longues au début puis deviennent courtes. Ensuite il veut faire une blague mais il se rate pour ensuite repartir sur des questions longues. Je me suis souviens malheureusement plus de ton ancienne fin que tu avais mise mais j'arrive pas à savoir laquelle des deux est la plus creepy.

ATTENTION !!! Mon commentaire peut paraître assez hard :.: Je vais donc t'expliquer pourquoi old . Quand j'ai commencé de lire ta nouvelle, je me suis sentie projetée à l'intérieur. C'est à moi qu'on parlait. Les autres qui liront ce texte penseront surement la même chose. Je trouve ça donc vraiment dommage que plus tard, tu nous mettes une description assez précise. ça casse ce sentiment d'immersion. Si tu avais donné moins de détails, juste des compliments tout simple. Par exemple"vos cheveux semblable à la douceur du lin", on aurait toujours eu l'impression d'être à l'intérieur. Avec ta description, on est éjecté alors que la première partie nous immergeait complètement.

Viens ensuite la troisième et dernier paragraphe. Il faut savoir que dans la vraie vie, je suis quelqu'un portant une carapace et pouvant être parfois une vraie énigme. Quand quelqu'un tombe amoureux de moi et que je ne le suis pas, je peux me vraiment extrêmement froide, fuyante et parfois même méchante. Et le gars me paraîtra excessivement chiant. Alors quand le gars de ta nouvelle est venue dire  "Vous êtes mon premier amour", j'ai revétu une armure par dessus la carapace pour me protéger. Je n'avais qu'une envie en tête, c'était qu'il parte très loin. Mais vue qu'il posait question sur question, plus une blague, et rebelote, question sur question, ton perso m'agaçait de plus en plus.

Citation :
 J’aime regarder vos boucles brunes qui ont l’air si douces… et… si… si j’osais, si j’étais plus entreprenant, je les aurais laissées filer entre mes doigts en humant leurs agréables fragrances, mais j’en suis incapable.
Ayant sainte horreur qu'un inconnu me touche les cheveux, je te laisse imaginer ma réaction.

et là, arriva l'avant dernière phrase !!!!!
Citation :
 Oh... Je suis désolé, l'heure des visites est terminée... 
J'ai besoin d'explication !!!! Au début, je pensais que notre personnage donc nous même révions hors avec la phrase que tu nous sors on peut se poser des questions. D'énormes questions qui vont se transformer en théories ! Est ce que notre perso est dans un hopital ? Non ? parce que l'heure des visites me fait beaucoup penser à ça. L'autre perso qui nous drague pourrait être un patient comme nous qui nous voit chaque mardi car on aurait le même rendez vous  kesako ce qui veut dire que lui aussi est malade kesako ou alors c'est juste moi qui suis partie loin, très loin dans mes pensées kesako


Malgré mes remarques, c'est une nouvelle qui est très bien écrite et qui nous permet de ressentir plein de sentiments différents. Tu donnes des rythmes grâce au paragraphe des questions : un coup ça va lentement puis après hop, on prend le TGV. On vit le texte littéralement !lovyou Sa fin, aussi,  nous fait poser beaucoup de question. Je veux avoir les réponses X). Je m'excuse si j'ai été sèche dans mes propos, c'était pas mon intention.  pcrying pleurO

_________________
Sept soeurs, une seule identité 
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Ven 22 Sep 2017 - 7:28

Merci ma petite mentalius ! Ne t'inquiète pas, je comprends ce que tu reproches à mon texte ! C'est vrai que ne pas la décrire pour que l'on s'identifie encore plus aurait été bien plus sympa...

Pour la dernière phrase, cela indique, effectivement qu'ils sont à l'hôpital. Cependant, j'ai laissé des petits détails dans le texte permettant de comprendre : Quelle est la couleur de vos yeux ? Il ne les a jamais vu donc, elle les tient fermés.
Quel est le timbre de votre voix ? Il ne l'a jamais entendu parler.
Il me semble que j'ai posé une question du style : Lorsque vous serez réveillée, vous souviendrez-vous de moi ? Elle est dans le coma.

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Dryanide
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 324
Age : 29
Localisation : Berlin
Loisirs : Danser et virevolter, sur la musique, sur la pensée, sur la mélodie des mots
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Lun 25 Sep 2017 - 20:38

Hello Djevelen !
Je reprends le rythme de revues des textes et je commence par le tiens Smile C'est un vrai plaisir de te relire par ici !
J'avais bien deviné que "nous" étions dans le coma, je trouve que tes indices étaient bien pensés, sans trop être balancés brutalement.

Globalement, je suis de l'avis de Mentalius sur les 3 parties et la gradation, ainsi que le sentiment d'immersion, cassée par la description un peu trop précise.

Citation :
si… si j’osais, si j’étais plus entreprenant, je les aurais laissées filer entre mes doigts en humant leurs agréables fragrances
J'avoue que ce passage m'a semblé creepy au possible... Brrr !

Citation :
comment une belle dame telle que vous
J'ai trouvé cette expression assez enfantine. C'est étrange, et en même temps mignon et colle avec la gêne des premiers instants. Mais vu que ça arrive après ma citation au-dessus, ça sonne surtout bizarre. Creepy bizarre ^^

Citation :
Mais… vous… vous êtes mon premier amour…
Sans aller jusqu'à la vision de Mentalius, je dirais que c'est vraiment bizarre à mon sens que quelqu'un décrète qu'une personne qu'il n'a fait que voir (et qui plus est dans le coma) est son premier amour. Ça rajoute au côté creepy je trouve.

Citation :
Revenons à nos agneaux…
Alors c'est la seule phrase où j'ai eu le sentiment qu'elle n'avait pas du tout sa place dans le texte. Comme si tu cherchais à trouver une transition pour ré-enchaîner les questions, mais c'est la seule que j'ai trouvé ne sonnant pas naturelle ici. Des points de suspension pour imiter le long silence, et des onomatopée pour exprimer la toux gênée auraient, à mon sens, eu plus d'impact en fait, et été plus naturel.

Par contre, j'ai beaucoup aimé les questions posées, surtout celles-ci :
"Vous souhaite-t-on une bonne nuit ? Un bon jour ? Un bon appétit ?"
Ça fait question très rhétoriques, plutôt comme s'il s'interrogeait lui-même. Et ça montre plus que le reste je trouve, un attachement et une inquiétude sincère (et moins creepy d'ailleurs), car ça interroge finalement sur des questions de bien-être et d'attention Smile
Par contre le "bon appétit" pour une personne dans le coma, c'est trompeur Wink

En tout cas j'ai trouvé ton texte touchant et mignon, avec ce qu'il faut de sous-entendus et d'indices intelligemment partagés. Bravo !!! Smile

_________________
Quand la vie vous tend un citron, il faut dire : "Mmmhhh... J'adore les citrons. Vous avez quoi d'autre ?" [Henri Rollins]
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Mar 26 Sep 2017 - 10:25

Citation :
Par contre le "bon appétit" pour une personne dans le coma, c'est trompeur
Il est vrai que cela porte à confusion...

Merci bien ma petite dryanide pour ce petit commentaire sympathique ! Je comprends pour le "creepy", bien que cela n'en était pas du tout dans ma tête.

Bref, ça me touche beaucoup, surtout ta dernière phrase ! Merci ! Embarassed Razz

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 869
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Mar 26 Sep 2017 - 18:46

Djevelen a écrit:
 Elle est dans le coma.
Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!  Heu

Moi je ne l'ai pas perçu comme si tu t'adressais à moi en parlant de la fille parce que je ne suis pas dans le coma, et que je ne suis pas immobile toute seule tous les mardis soirs en compagnie du silence (bon dans l'immédiat si, mais je suis avec mon ordi du coup  Cool)

Je n'ai pas trouvé le gars si malaisant que ça, au contraire il est mignon, et je comprends tout à fait que l'on puisse tomber amoureux de quelqu'un juste en le voyant (c'est très romanesque Smile ). Son trouble est justifié à mon sens, et si il s'emmêle les pinceaux et dit n'importe quoi, c'est qu'il est sincère dans ses émotions!

Franchement je n'aurai pas devinée qu'elle était dans le coma. Moi je me disais que peut-être c'était une grand-mère dans une maison de retraite x)
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 419
Age : 26
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Mar 26 Sep 2017 - 19:33

Hello Djellena!

Et bien moi, j'ai trouvé ça mignon dans l'ensemble!

Les hésitations, et le fait qu'il parte dans tout les sens, ça me parait parfaitement naturel pour un monologue envers une comateuse!

Par contre pareil, je bloque sur

Citation :
si… si j’osais, si j’étais plus entreprenant, je les aurais laissées filer entre mes doigts en humant leurs agréables fragrances

Non mais franchement, qui va dire à l'oral humer vos agréables fragrances? Et puis c'est vrai que ça fait un peu pervers.



Voilà voilà. En tout cas, un petit texte rafraichissant Smile

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Makhai
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 01/10/2017

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Dim 1 Oct 2017 - 22:07

Bonjour à toi,

Premières impressions : ton récit m'a fait sourire ( on est beaucoup dans ce cas-là Very Happy ). Les temps d'arrêt de ton protagoniste sont juste parfaits. Timidité, confession amoureuse et premier amour forment toujours un cocktail détonant et rafraîchissant. Merci.

Tout nous pousse à croire que la personne désirée écoute attentivement la confession. On essaye de deviner ses gestes, ses pensées. Est-elle mal à l'aise ? Flattée ? Que fait-elle lorsqu'il lui avoue son fantasme de sentir ses cheveux ou lui raconte la blague?

A la deuxième lecture du texte, j'ai ressenti de la tristesse pour cette femme et de l'amitié pour cet étranger lui rendant visite chaque semaine. L'hôpital est un endroit bien solitaire et recevoir de l'amour venant d'un parfait inconnu ne se refuse pas à la limite de l'acceptable..

Ici où est la limite? A-t-il le droit de faire ça ?
Le protagoniste peut passer au début pour le parfait timide assez niais mais s'avérer au final être un parfait tordu..

La chute est vraiment pas mal. clap


Au niveau de la construction de ta nouvelle: le principal problème étant une question de forme, je rejoins les avis précédents.


Bonne continuation dans tes écrits!

_________________
"She came from the grave much graver"
Revenir en haut Aller en bas
Ametis
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 868
Localisation : Au pays du thé et des corgis !!
Loisirs : Dessin, écriture, théâtre, musique, cocktails...
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Mar 3 Oct 2017 - 22:18

M-mais mais je... AAAAAAHHHHHHH arrête de me torturer avec tes histoires :(
Celle-ci au moins n'a pas besoin de suite, elle se suffit à elle-même !!
J'aime beaucoup l'idée, j'aime beaucoup le fait que ce soir un monologue, qu'il bafouille et raconte sa vie sans attendre de réponse Smile
Et la fin AAAAAHHHH LA FIN QUOI.

Bon, j'avoue, j'ai dû relire deux-trois fois.
Mais AAAAAAAAAAAHHHHHHH C'EST HORRIBLE DE ME FAIRE CA, JE M'Y ATTENDAIS PAS !!!
pascontent

_________________
"We are all stories, in the end. Just make it a good one."


Mon blog perso: Le Soliloque de Tess
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Mer 4 Oct 2017 - 13:40

MON DIEU !!! JE N'AVAIS PAS VU QUE VOUS AVIEZ COMMENTES MON TEXTE !!!!! Merci beaucoup ! Je vous adore ! Moi aussi je trouve ça mignon qu'il bégaie et qu'il hésite... Pas glauque du tout en fait...

Bref merci pour vos retours ! lovyou

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
FiorDiLatte
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 33
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Lun 23 Oct 2017 - 10:52

Hééééé mais c'est l'angoisse et la déprime totales, ce texte !

Non, ne pars pas : je l'ai beaucoup aimé malgré tout. Peut-être même justement pour ça, en fait.

Pour son originalité, déjà : on ne s'attend pas du tout à la chute.
Pour le ton : il est touchant, ce narrateur hésitant et passionné. On sent vraiment bien qu'il se lance parce qu'il n'en peut plus, que ce qu'il ressent doit sortir. Mais aussi, en tout cas c'est ce que moi j'imagine, on ressent combien il est seul. Seul face à cette femme qui ne sait même pas qu'il est près d'elle et dont il se sent, lui, si proche. J'ai beaucoup aimé la façon dont il se livrait, ses marques d'hésitation, j'ai trouvé ça très juste.
La situation reste néanmoins dramatique, surtout parce que tu soulèves beaucoup de questions sans répondre à rien, et on aimerait savoir qui est ce "je", d'où il vient, ce qu'il fait là, pourquoi elle, et depuis quand, et elle alors, pourquoi est-elle là, se réveillera-t-elle un jour, est-ce qu'elle reconnaîtra sa voix ?
J'aime bien que tu ne me donnes pas de réponse. Du tout. C'est un peu frustrant parce que j'aimerais que ça se termine bien mais d'un autre côté, c'est un parti pris auquel j'adhère : si on savait tout dans la vie, ce serait autre chose !

Voilà pour ce tout petit texte, puissant et efficace ! Smile

_________________
J'écris (enfin j'essaye) : Reviens (roman-ce réaliste déconseillée aux mineurs et âmes sensibles)
Je lis : La cité des temps figés (Tassa) ; Kheops (Maze_n)
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/t6934-espace-personnel_fiordilatte
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   Lun 23 Oct 2017 - 10:56

Merci beaucoup pour ce commentaire qui me fait ENORMEMENT plaisir ! Tu as parfaitement cerné mon texte. C'est pil-poil ce que je voulais faire passer, les questions que je voulais susciter... Bref, je suis heureuse ! Smile

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M'aimerez-vous ? Nouvelle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
M'aimerez-vous ? Nouvelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel acteur ou actrice aimerez vous voir dans la série ?
» "Rendez-vous" nouvelle formule, du magazine culturel français de Pékin
» Quels personnages Disney aimerez vous voir en Face Character ??
» Quels mondes aimerez vous voir apparaitre dans un prochain kingdom hearts ?
» Q'aimerez vous avoir comme affinités ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: