Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaire de l'électrochoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Commentaire de l'électrochoc   Mar 3 Oct 2017 - 22:43

Voilà vous pouvez poster ici vos commentaires et critiques concernant ma nouvelle l'Électrochoc que vous pouvez trouver ici : http://ecrire.ingoo.us/t7154-l-electrochoc#167982

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Makhai
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 01/10/2017

MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   Mer 4 Oct 2017 - 13:26

Bonjour à toi !


Ah le pensionnat et ses intrigues... J'aime ! cheers



Citation :
Nous on a de la route, pas que ça à faire.
Shocked   Shocked    Shocked

Quelle mère peut dire ça !! Pauvre bout de chou..Si jeune et pourtant, il doit déjà affronter la vie et ses épreuves..


Citation :
Pourquoi faire ? On devra partir tôt ou tard

Je commence à aimer son pragmatisme. Par contre, le gosse ne doit pas être du même avis..


Citation :
comme on laisse un chien sur le bord d'une route

Je ne peux qu'adhérer à cette sensation, le ressenti est là!!


Citation :
le garçon se sentait petit, minuscule face à l'immensité du bâtiment
Très bonne description qui suit sur ses pensées et sa solitude, ce qu'il a perdu. Très réaliste à propos des films qu'il ne pourra plus regarder en boucle.





Je m'arrête rapidement sur la première partie:


Citation :
La sentence était tombée, lourde et sans concession aucune

Le "sans concession aucune" me perturbe, trop long. Je ne sais pas comment l'expliquer mais ça coupe la sonorité de ta phrase et le jeu avec "la sentence". lourde et sans appel?

Des petites fautes liées à l'inattention qui peuvent être aisément rectifiées, je ne me fais pas de soucis Very Happy
Je te les corrige vite fait, j'espère que cela ne t'embête pas..
"de près ou de loin" (ligne 5), "à l'entrée" (ligne 6), "à peu près" (l.20).

A part cela, ta première partie est bien construite. On ressent bien les sentiments de Théo, la comparaison du pensionnat avec une prison est joliment trouvée, les adieux maladroits des parents quant à eux sont des perles. mdr

Citation :
Un puissant sentiment d'abandon l'envahit[...]les autres enfants, dont les parents étaient encore là, avec lesquels ils riaient et souriaient.
génial  les opposés : solitude/ entourage
                           tristesse/joie



Ah.. j'ai peut-être un peu trop détaillé là reflechie


Je reprendrais la suite du commentaire un peu plus tard si tu le veux bien.
Continue sur ta lancée!!

_________________
"She came from the grave much graver"
Revenir en haut Aller en bas
Makhai
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 01/10/2017

MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   Mer 4 Oct 2017 - 21:35

Me revoilà pour la deuxième partie,

Nous suivons avec attention les premiers pas de Théo au pensionnat!
Tu exprimes toujours aussi bien son sentiment de solitude, un peu paumé dans ce nouvel environnement.
Puis vient l'élément déclencheur, l'enflure qui pousse Théo cependant cela va déboucher sur la rencontre avec Lucas par la même occasion.

Citation :
« Eh, ça va ? lui demanda une petite voix à sa droite. Tu t'es fait mal ? »
Un mal pour un bien.

D'un air adouci, on peut voir leur nouvelle amitié se former et un Lucas attentionné:
Citation :
changea de sujet en percevant la gène de son nouvel ami
C'est bien écrit Very Happy

On a hâte de voir ce qu'il va se passer ensuite!  bounce


Partie où je te propose quelques rectifications (j'espère vraiment que cela ne te dérange pas):

Les premiers cours
Concernant ce sous-titre, vas-tu le laisser dans ta nouvelle?
Ne faudrait-il pas en ajouter un autre à partir de:

Citation :
Bientôt, la dernière semaine avant les vacances de la Toussaint démarra

--- > Lorsque je regarde ta deuxième partie, plusieurs sous-parties se dessinent :
* les premiers cours : l'incident du réfectoire / rencontre avec Lucas/ le début d'une nouvelle amitié.
* la dernière semaine de Toussaint : la confession de Théo sur son envie de rester/ la révélation de son demi-frère/ renouer avec le passé.


- "Théo était arrivé la veille" puis ensuite tu indiques "En ce premier jour"
En ce premier jour de rentrée?

-
Citation :
conduit à rester en retrait, à ne rien dire, à rester à l'écart
Attention à la répétition.

- "se sentait perdu" et "se sentait totalement perdu"
se sentir perdu: quelques propositions pour t'aider dans ta lutte contre la répétition: déboussoler, désorienter.

-
Citation :
poussa Théo, peut-être volontairement ou bien par mégarde, et celui-ci tomba
essaye de modifier la structure de la phrase pour la rendre plus fluide.

-
Citation :
Un autre garçon venait à son secours
Ils sont deux à l'aider?

-
Citation :
Celui-là, dit le garçon en désignant celui qui l'avait poussé
en désignant le fautif, le coupable, le polisson, le fripon..


- "je l'air remarqué"/"gène"/ "cours à la récréation et régnaient dans leur dortoirs jusqu'au couché où ils étaient contraint de rejoindre"
l'ai / gêne / cour / leur dortoir / coucher / étaient contraints.


- Ta phrase débutant par "en quelques semaines" et finissant à "sixième" est comment dire un peu longue. Future élève de Proust? (je te taquine).


J'ai fini la deuxième partie (oui j'ai créé une deuxième partie, c'est juste pour me repérer dans le commentaire).
Cela fait vraiment beaucoup, beaucoup là non?  ::lol:



Rima68 a écrit:
Merci pour tes critiques (en fait tu aurais tout pu réunir en un post en utilisant le bouton "éditer" sur tout dernier message, mais c'est pas grave (mode modo off))




My bad, my bad! ogard  
Je ferais mieux la prochaine fois et j'éviterais ainsi de me faire embrocher par un chat duelliste  cat  duel


Plus sérieusement, je finis de commenter la dernière partie de ta nouvelle.

Revenons à Théo.

Citation :
une boule naquit dans le ventre de Théo
C'est très joliment dit.

Citation :
même Lucas s'était éloigné
C'est très méticuleux, tu as pensé à faire partir Lucas, son ami inséparable. Cela donne un vrai côté réaliste à la scène. On voit que tu maîtrises bien tes personnages et leur environnement.

Citation :
Le garçon ne put soutenir son regard
Superbe moment, tout est dans le regard!

Citation :
« On se connait, non ? » osa-t-il demander
On retient son souffle et on attend la réponse avec impatience Smile

Citation :
Il faudrait être fou pour leur dire », répondit Théo avec un petit sourire.
Je ne sais pas si tu as coupé ta nouvelle à ce moment-là volontairement, mais tu l'as bien fait. La révélation est terminée. Le suspens est installé.

Qu'est-ce qui va se passer? Vont-ils s'entendre? Si la mère l'apprend, quelle sera sa réaction? Les élèves vont-ils être au courant du lien familial entre Théo et le prof? Cela va-t-il affecter l'amitié encore toute fraîche avec Lucas? Et le bully, c'est qui? Va-t-il occuper une place importante dans ton récit ensuite?

Voilà toutes les questions qui trottent dans ma tête.




Partie où je te propose à nouveau des rectifications.



-
Citation :
Bientôt, la dernière semaine avant les vacances de la Toussaint démarra
Le "bientôt" est peut-être de trop, la suite de ta phrase explique bien le contexte.

-
Citation :
Il restait rêveur, pensif, déconnecté
tu fais ici plus une énumération de ce qu'il pense, essaye de connecter tes adjectifs les uns avec les autres ou d'en enlever.



- "le cours venait de se terminer"


-
Citation :
La voix de M. Martin, son professeur l'avait ramené à la réalité, le cour venait de se terminer, même Lucas s'était éloigné, le laissant seul pour descendre en récréation, rêveur face au prof qui l'avait appelé un peu plus tôt.

Ta phrase est un peu longue. C'est ici juste mon ressenti. Une autre personne maîtrisant ce style te dirait sûrement le contraire. yes
Je te propose de la couper affraid Cependant, j'ai l'impression que c'est ton style d'écriture (ou peut-être pas) alors on peut essayer de la remodeler, si tu préfères..
Ex: "Le cours venait de se terminer et la voix de M. Martin, son professeur, le ramena à la réalité; même Lucas s'était éloigné pour descendre en récréation, le laissant seul et rêveur face à l'enseignant ( répétition professeur)"
Hmm..Je ne gère vraiment pas les longues phrases..

- Par contre, le mot "rêveur" tu l'as utilisé deux lignes auparavant. A toi de voir.

- "Chez toi, c'est différent?"

- "malgré les contraintes de la pension je me sens...[...]Je dirais libre".

Pourquoi ne pas mettre juste "libre" et retirer "je dirais"?

-
Citation :
il ne savait l'expliquer
Là j'ai un doute.. savait ou saurait ?


-
Citation :
Enfin, je me demandais quand tu le remarquerais enfin. Oui on se connait, je suis ton frère, Frédérique. Enfin demi-frère
Un peu trop de "enfin"?



Voilà j'espère que ce commentaire va un peu t'aider.
Je te souhaite une bonne continuation pour ta nouvelle!   yeah
Courage !

_________________
"She came from the grave much graver"


Dernière édition par Makhai le Jeu 5 Oct 2017 - 23:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   Mer 4 Oct 2017 - 22:47

Merci pour tes critiques (en fait tu aurais tout pu réunir en un post en utilisant le bouton "éditer" sur tout dernier message, mais c'est pas grave (mode modo off))

Je prends en note tous tes conseils, c'est très utile Smile

J'essaierai de poster la suite assez vite Smile

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   Jeu 5 Oct 2017 - 10:36

Salut Rima !
Je passe en coup de vent donc je ne commenterais pas toute ta première partie. Je le ferais jusqu'à "LES PREMIERS COURS"...

Citation :
Il ne se souvenait plus de la raison invoquée par sa mère, par son père.
J'aurais plutôt dit : la raison évoquée.
Citation :

La sentence ressemblait pour le garçon au bagne.
Cette phrase est correcte, mais je la trouve bizarre. Peut-être : Pour le garçon, cette sentence ressemblait au bagne.

Citation :
La haute et froide bâtisse ressemblait de prêt où de loin à n'importe quelle école.
De près ou de loin.

Citation :
Les murs en brique rouge, les marches qui permettaient d'accéder à l'entrer et des lettres énormes annonçaient « Pensionnat Leclerc ».
à l'entrée...

Pour l'instant c'est plutôt pas mal... On voit bien ce que pense Théo de ce qui lui arrive, l'attitude de ses parents... Bref, un bon début. Smile
Dis-moi... Pourquoi Théo ?

A bientôt pour la suite ! Wink


_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   Jeu 5 Oct 2017 - 21:04

Merci pour ton commentaire Djeleven, je prends en note tes remarques (faudra que j'édite mon texte, mais j'ai un peu la flemme, on verra ce week-end (je sais c'est mal))

Alors pour répondre à ta question, et je pense que la réponse te paraitra étrange, c'est le prénom que j'aurais eu si j'avais été un garçon... À la base je le détestais, et puis à force, j'ai fini par le donner à un de mes personnages.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   Mer 11 Oct 2017 - 15:16

Comme je me suis investie d'une mission (commenter tous les textes des membres actifs) et que je me suis souvenus que je n'avais pas terminé le tien, je suis de retour pour la fin de ta partie 1 !

Citation :
Sa tendance constante à la timidité l'avait conduit à rester en retrait, à ne rien dire, à rester à l'écart.
*l'avait conduite, me semble-t-il.
Citation :

— Ouais, dans la chambre d'en face. Tu n'es pas bavard, je l'air remarqué tout de suite, on a à peine échangé trois mots. C'est toi dont les parents sont si vite partis hier, non ? »
*je l'ai remarqué / Un jeune ne va pas dire, surtout s'il est en sixième, "C'est toi dont les parents sont si vite partis hier", mais plutôt : "C'est toi dont les parents sont partis si vite ?".
Citation :

— Je comprends. Chez toi c'est différents ? »
*Différent sans S.

Citation :
Enfin, je me demandais quand tu le remarquerais enfin.
Répétition !

J'aime beaucoup la relation qu'on Frédéric et Théo... C'est trop mignon !!! lovyou

Bref, j'aime beaucoup ton petit texte et j'ai hâte de lire la suite !

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1696
Age : 16
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   Mer 11 Oct 2017 - 17:00

(Je sais c'est un double post mais c'est pas les mêmes choses)
Citation :

« Je suis enceinte, tu vas avoir une petite sœur ou un petit frère, mais honnêtement je préfère les filles, elles sont moins ingrates ! Ce n'est pas merveilleux ?

Citation :

Bien sûr, pensa Théo. Il pensa un instant au bébé, se demanda comment il allait grandir, avec des parents si vieux, des frères et sœur tellement plus grands, avec leur mère toujours là. Théo ferma les yeux et fit le vœu que cet enfant ne connaisse jamais la solitude et l'isolement que lui-même avait expérimentés. Il se promit alors de le protéger, de tout, autant que possible. « Allez, mettons-nous à table, on a préparé un bon repas, dit sa mère. Je mange pour deux maintenant. »
Je sais que c'est un peu bizarre, mais j'aurais précisé qu'il préférerait que son frère ou sa soeur meurt à la naissance.

Ah non ! Je veux la suite !!!!

_________________


Djevelen, Djelena, Djenillem ou Djelou, à votre service !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaire de l'électrochoc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaire de l'électrochoc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» Commentaire sur : Je t'aime comme tu es
» Commentaire Graziella
» Prolème pour laisser un commentaire
» Commentaire sur Coup de foudre à East City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: