Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Illium et Olympos de Dan Simmons

Aller en bas 
AuteurMessage
Alfred
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 379
Age : 38
Localisation : Norvège
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Illium et Olympos de Dan Simmons   Mar 8 Juil 2008 - 13:10

Juste parce que j'ai un peu de temps à perdre et parce que ce se serait un crime de ne pas faire l'apologie de ce chef d'oeuvre de Dan Simmons au moment ou tout le monde cherche à se procurer un livre pour les vacances.

C’est probablement l’un des meilleurs livres de SF qu’il m’a été donné de lire avec Dune et Hyperion.

Mot de l'éditeur sur "Ilium" de Dan Simmons
Ilium, c'est Troie. La guerre de Troie. Dan Simmons, l'auteur d'Hypérion, a choisi de transposer l'Iliade dans un avenir lointain. Les Dieux de l'Olympe sont des posthumains qui bénéficient grâce à la technologie de pouvoirs extravagants, une quasi-immortalité, la possibilité de se déplacer dans le temps et dans l'espace, des armes prodigieuses. Ils habitent, sur Mars, le mont Olympos, le plus haut volcan connu du système solaire. Ces posthumains qui jouent aux dieux de l'Antiquité ont comme principale distraction l'observation de la guerre de Troie, dans laquelle, comme dans l'Iliade, les Achéens et les Troyens se battent et meurent d'épouvantable façon. Seul Zeus connaît l'issue du conflit. Les autres posthumains se disputent incessamment et tentent de faire triompher leur camp à grand renfort de tromperies et de tricheries.
Comme Hypérion naguère, cette œuvre appelle plusieurs niveaux de lecture : c'est une aventure trépidante mais aussi, par le jeu des références, une réflexion sur l'avenir d'une humanité dépassée par ses créations et par ses descendants, et sur le sens de la culture. Dan Simmons s'amuse à évoquer avec brio des références à la littérature, celle d'Homère, celle de Shakespeare et celle de Proust. Voire de bien d'autres (puisque le nom d'un personnage au moins, Ada, renvoie au chef-d'œuvre éponyme de Vladimir Nabokov).
Il s'agit tout simplement de l'un des chefs-d'œuvre de la science-fiction et peut-être même de l'un des grands romans de ce XXIe siècle débutant…
Le lecteur, impressionné, s'habitue et se passionne pour les rebondissements et les énigmes sans cesse multipliées où le seul fil conducteur stable est l'œuvre homérique. Une intrigue foisonnante, un tumulte de héros et de conflits, la révélation de vérités à la fois complexes et incertaines, à travers une multiplication de références, sans que l'on sache jamais s'il s'agit de réalités ou de virtualités.
Après tout, c'est cela la littérature : un palimpseste !

Voili, voilou, j’espère que certain seront tenté. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Illium et Olympos de Dan Simmons   Mar 25 Aoû 2009 - 10:41

Aimant tout particulièrement l'Antiquité, sa civilisation, ses guerres et ses langues (et plein d'autres choses...), je trouve cette idée originale et intéressante, je me laisserai bien tenté !

Uhrdentael
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Illium et Olympos de Dan Simmons   Jeu 4 Nov 2010 - 14:34

Même si le message date, j'ai envie de parler d'Olympos de Dan Simmons.
Ce livre a fait couler beaucoup d'encre. Je n'ai pas lu Ilium, mais j'ai entendu dire que c'était un pur chef d'œuvre. Le monde entier attendait donc la suite.

Dès la première lecture, j'ai été emporté par le récit. L'univers me plaisait, les personnages étaient attachants, Dan Simmons est un conteur né. Voir les personnages de l'Iliade en action était un pur bonheur. Un vrai Achille bourrin et barbare, un Hector digne de ce nom, noble, fier et courageux, une Helène croqueuse d'homme... c'était tout simplement puissant.

Le mélange Science-Fiction/Péplum tenait bien, jusqu'à la moitié du livre environ où ça commence à partir dans le n'importe quoi. Un Odysséus que l'auteur a du piocher dans Ulysse 31 arrive tue son double grec auquel on commençait à bien s'attacher, la métaphysique entre en scène amenant des questions auxquelles on aura jamais de réponses...entre vers Shakespearien et références à Proust, on comprend ce qui s'est passé sur la terre et en même temps les opinions religieuses de l'auteur et plus on avance plus les énigmes demeurent pour finalement arriver dans les dernières pages et n'avoir rien compris.

L'auteur a voulu faire trop gros, il multiplie les énigmes, les intrigues tout ça pour finir sur une bête fin tout ce qu'il y a de plus banal. J'ai relu Olympos plusieurs fois, toujours impatient d'arriver à la prochaine page, mais sans jamais y trouver le chef-d'œuvre annoncé. C'est un page-turner comme on dit et Dan Simmons maitrise ce style ( cf son nouveau roman Terreur, toujours aussi épais mais qu'on lit en un tour de main !), mais c'est tout.
Décevant. Malgré de bonnes idées de départ, l'auteur n'a pas eu les épaules assez larges pour mener ce projet à bien. A lire malgré tout, si vous avez quelques euros de côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Illium et Olympos de Dan Simmons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Illium et Olympos de Dan Simmons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Illium et Olympos de Dan Simmons
» Simmons Dan-Nuit d'été
» [Wolfe, Tom] Moi, Charlotte Simmons
» [Simmons, Dan] Ilium
» Simmons, Dan - Les Fosses d'Iverson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Science-Fiction-
Sauter vers: